CHÉREL Lucienne, Juliette, Louise

Par Julien Veyret

Née le 23 juin 1914 à Pontoise (Seine-et-Oise/Val d’Oise), morte le 11 octobre 1982 à La Verrière (Yvelines) ; professeure à Paris ; militante syndicaliste du SNET puis du SNES.

Fille d’un professeur au collège de Pontoise, Lucienne Chérel fut élève de l’École normale supérieure de l’enseignement technique (section A) de 1936 à 1938. Professeure au collège technique Émile Dubois à Paris (XIVe arr.), membre du Syndicat national de l’enseignement technique, elle fut élue, en 1950, titulaire au Conseil de l’Enseignement technique au titre des professeurs des collèges techniques, sections techniques des collèges modernes, écoles de métiers, sections professionnelles des cours complémentaires de jeunes filles pour les enseignements scientifiques, par 86 voix sur 114 inscrites. Elle fut élue suppléante à la section permanente du Conseil de l’ET et au Conseil supérieur de l’Éducation nationale. Elle était candidate titulaire au même Conseil de l’Enseignement technique en 1958.
Elle habitait 12, rue de l’Arrivée, Paris (XVe arr.). Restée célibataire, elle était toujours syndiquée retraitée au Syndicat national des enseignements de second degré quand elle décéda au centre Denis Forestier de la Mutuelle générale de l’Éducation nationale.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article190323, notice CHÉREL Lucienne, Juliette, Louise par Julien Veyret, version mise en ligne le 9 mars 2017, dernière modification le 30 octobre 2017.

Par Julien Veyret

SOURCES : Arch. IRHSES : Le Travailleur de l’enseignement technique, L’Université syndicaliste, annuaire des anciens élèves de l’ENSET. — Notes de Jacques Girault.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément