FABRE Charles

Par Michel Gorand

Né le 24 juin 1920 à Beauvoisin (Gard), mort en action le 23 juillet 1944 à Azay-le-Ferron (Indre) ; soldat du 1er Régiment de France ; résistant ORA-FFI.

Azay le ferron
Azay le ferron "Le Pêchoire"
Cliché Ginette Gorand

Fils d’Albert, Alfred, Virgil Fabre et de Marie Louise Lhuilier, son épouse ; Charles Fabre était célibataire, domicilié à Beauvoisin ; ancien enfant de troupe, il devait 5 ans de service à l’Armée ; il s’engagea dans le 1er Régiment de France, au 3ème bataillon, cantonné à Dun-sur-Auron (Cher), rallia l’Organisation de Résistance de l’Armée (ORA) puis le maquis « Carol » et les Forces Française de l’Intérieur (FFI).
Il fut tué au combat le 23 juillet 1944 dans la forêt de Preuilly lors de l’attaque du maquis par des soldats allemands et des miliciens ; l’acte de décès concerne le corps d’un inconnu découvert au lieu-dit « Pêchoire », commune d’Azay-le-Ferron, le 31 juillet, dont la mort paraît remonter à huit jours, taille 1m80. Déclaration de décès de Georges Calas, Docteur en médecine. Reconnu « Mort pour la France ». Reconnaissance par jugement du tribunal civil du Blanc (Indre), du 22 août 1945. Inhumé à proximité de la stèle du Pêchoire. Son nom est inscrit sur la stèle érigée au lieu-dit « Le-Pêchoire » à Azay-le-Ferron sur la D 14 direction Obterre (Indre).


Azay-le-Ferron , Le « Pêchoire » à (23 juillet 1944)

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article190351, notice FABRE Charles par Michel Gorand, version mise en ligne le 10 mars 2017, dernière modification le 10 décembre 2021.

Par Michel Gorand

Cliché Ginette Gorand "> Azay le ferron "Le Pêchoire"
Azay le ferron "Le Pêchoire"
Cliché Ginette Gorand

SOURCES : n°22 du registre des décès d’Azay-le-Ferron. — Combats des maquisards Indre été 1944 ANACR Indre, 2012. — Le 1er Régiment de France et la Résistance de Jean Paul Gires, 2016.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément