BOULIN Ferdinand

Ouvrier blanchisseur ; militant CGT de la Seine-et-Oise [Yvelines].

Lors de sa création, à la fin de l’automne 1910, Ferdinand Boulin devint le secrétaire du syndicat CGT des ouvrières et ouvriers blanchisseurs de Chaville. En février de l’année suivante, c’était Charles Thuault* qui occupait ce poste.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article190407, notice BOULIN Ferdinand, version mise en ligne le 13 mars 2017, dernière modification le 13 mars 2017.

SOURCES : La Lutte sociale de la Seine-et-Oise, organe de la Fédération socialiste révolutionnaire de Seine-et-Oise et des cantons de Noisy-le-Sec et de Pantin, 107 décembre 1910, 11 février 1911 (BNF Gallica). — Notes de Louis Botella.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément