BRIDE Roger, Jean

Par Jean-Louis Ponnavoy

Né le 19 mai 1910 à Paris (XIVe arr.), mort sous la torture le 1er septembre 1944 à Dole (Jura) ; menuisier ; résistant du groupe des Francs-tireurs et partisans (FTP) Gabriel Péri.

Roger Bride était le fils d’Henri Eugène, mécanicien, âgé de 29 ans et de Maria Augustine Victorine Beaudet, couturière, âgée de 24 ans. Il se maria le 9 février 1933 à Champvans (Jura) avec Marie Léontine Augustine Vadot dont il eut quatre enfants.
Il était domicilié à Damparis (Jura) et exerçait la profession de menuisier, modeleur sur bois. Il entra le 1er juin 1944 au groupe FTP Gabriel Péri dépendant du réseau "Maurice Buckmaster", qui s’était constitué dans le bois de la Bauche, près d’Abergement-la-Ronce. Il portait le pseudonyme de "La Tortue".

Le 31 août 1944, au retour d’une mission de ravitaillement à bord d’une camionnette lui appartenant et conduite par lui-même, Roger Bride et ses camarades Robert Beurdeley, Valentin Dauphin et René Ruinet ne prirent pas l’itinéraire sécurisé qu’ils devaient emprunter et tombèrent dans une embuscade tendue par les Allemands au pont de Peseux (Jura). Les maquisards qui n’étaient pas armés ne purent se défendre et furent capturés puis conduits à la caserne Brack de Dole où ils furent torturés par les SS.

Le 11 septembre 1944, le garde forestier du bois des Ruppes (Brevans) découvrit huit corps atrocement mutilés, ceux des quatre patriotes, celui de Pierre Bouthiaux et trois inconnus, sans doute des soldats russes évadés.

Les huit hommes avaient été battus et torturés à mort sauvagement puis leurs corps ensanglantés jetés dans les broussailles.

Roger Bride fut décoré à titre posthume de la Croix de guerre avec étoile de vermeil.
Il fut homologué au grade de sous-lieutenant des FFC par arrêté du 15 novembre 1948 et obtint la mention "Mort pour la France" le 15 novembre 1948 et la carte d’"Interné résistant" par décision du 22 avril 1964.

Son nom figure sur les monuments aux morts de Champvans et Damparis ainsi que sur la stèle commémorative de Dompierre-sur-Mont (Jura).

Il est inhumé au cimetière de Champvans.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article190420, notice BRIDE Roger, Jean par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 13 mars 2017, dernière modification le 24 juin 2020.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : Dossier DAVCC Caen.— Les martyrs du Bois des Ruppes par Christian Dauphin dans La feuille d’information Doubs et Jura n° 19 du 25 juin 2013.— Musée de la Résistance 1940-1945 en ligne.— Mémorial GenWeb.— État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément