RAPELIN Roger, RAPPELIN ou REPPELIN Roger Louis Eugène (« Roger »)

Par Robert Serre, Jean-Luc Marquer

Né le 29 novembre 1919 à Saint-Donat-sur-l’Herbasse (Drôme), sommairement exécuté le 25 juillet 1944 à Presles (Isère) ; tailleur ; résistant homologué Forces françaises de l’Intérieur et interné résistant (D.I.R.)

Fils de Raymond Rapelin et de Marie Léonie Geneviev, ouvriers en chaussures, Roger, Louis, Eugène Rapelin s’était marié le 29 avril 1939 à Romans-sur-Isère (Isère) avec Renée Victoria Tabournel. Le couple avait deux enfants.
Il était membre du groupe de la Maison des Jeunes de Romans-sur-Isère, dirigée par Paul Jansen, qui, fait unique en France, transforma ses adhérents en maquisards qui rejoignirent la compagnie Daniel, formant la section Jansen.
Ils partirent pour le Vercors le 6 juin 1944.
Tailleur de son métier, Roger Rapelin confectionna des uniformes pour la compagnie Daniel à partir de treillis parachutés. Arrivés à Presles, les hommes de Daniel furent ainsi pris le 30 juin 1944 pour des troupes régulières américaines.
Le 25 juillet 1944, Roger Rapelin partit en reconnaissance avec Jean Chapus (« Zizine ») à Saint-Pierre-de-Chérennes (Isère). Au retour, ils tombèrent sur une soixantaine d’Allemands qui occupaient Presles (Isère), Chapus s’en sortit.
Roger Rapelin fut rattrapé par les Allemands et matraqué à coups de bâton. Il eut la force de cacher sous une pierre la carte d’identité d’un camarade qu’il avait sur lui, avant de mourir. (Selon J. Parsus, Malleval p. 183, Rapelin revenait d’une ferme avec un camarade, portant du fromage, ils ont rencontré un Allemand).
Il est enterré dans la carré militaire du cimetière de Romans-sur-Isère.
Roger Rapelin obtint la mention "Mort pour la France" et fut homologué résistant, membre des Forces françaises de l’Intérieur, et interné résistant (D.I.R.)
Il fut décoré de la médaille de la Résistance à titre posthume.
Son nom figure sur une stèle érigée sur le lieu de son exécution à Presles, sur la plaque commémorative apposée dans l’escalier d’honneur de la mairie de Romans-sur-Isère et sur le monument commémoratif départemental à Saulce-sur-Rhône (Drôme).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article190559, notice RAPELIN Roger, RAPPELIN ou REPPELIN Roger Louis Eugène (« Roger ») par Robert Serre, Jean-Luc Marquer, version mise en ligne le 3 avril 2017, dernière modification le 26 juillet 2021.

Par Robert Serre, Jean-Luc Marquer

SOURCES : SHD Vincennes, GR 16 P 499777 (à consulter) — AVCC Caen, AC 21 P 141332 et AC 21 P 648057 (à consulter) — Mémoire des hommes — Mémorial GenWeb — http://11eme-cuirassiers-vercors.com/pionniers.php?sp=1 — Geneanet —
Martin. Leroyer "MJ Romans", journal de Mohican, page 106, 112, 115. VB. — Arch. Dép. Drôme, 132 J 1. — Lap 333. — Rapport Piron. — État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément