COGET Noël, Denis, Eugène.

Par Jean-Pierre Husson, Jocelyne Husson

Né le 24 mai 1925 à Paris (VIe arr.), exécuté à une date inconnue à Port-Louis (Morbihan) ; mécanicien ; résistant ; FTPF-FFI.

Noël Coget
Noël Coget
SOURCE :
Centre d’animation historique
du pays de Port-Louis

Noël Goget était le fils de Noël Victor Coget et de Marie Anne Le Moullac, ménagère, Célibataire il était domicilié à Noyal-Pontivy (Morbihan), où il exerçait la profession de mécanicien.

Il s’engagea avec son frère aîné Michel Coget dans les Francs-tireurs et partisans français (FTPF) au sein du 4e Bataillon FTPF ou Bataillon Casanova, devenu le 4e Bataillon FFI du Morbihan commandé par Jean Rucard. Il appartenait à la 3e compagnie ou compagnie Lamy, du nom de Gaëtan Lamy, militant communiste fusillé comme otage le 21 septembre 1942 au Mont-Valérien à Suresnes (Seine, Hauts-de-Seine). Il fut arrêté le 6 mai 1944 à Noyal-Pontivy avec son frère Michel Coget à leur domicile. Les deux frères furent conduits le lendemain à Pontivy (Morbihan) avec leur camarade Pierre Baron qui venait d’être arrêté. Transférés une semaine plus tard à Locminé (Morbihan), ils y furent torturés.

L’acte de décès numéro 9, dressé en mairie de Port-Louis le 8 juillet 1945 déclare que le corps de Noël Coget a été retrouvé parmi les soixante-neuf corps découverts le 18 mai 1945 dans les décombres du stand de tir de la citadelle de Port-Louis, et qu’il a été identifié le 19 mai 1945.

Noël Coget a obtenu la mention « Mort pour la France » et a été homologué FFI.

Dans le Morbihan, les noms des deux frères Coget sont inscrits sur le mur du Mémorial des fusillés de la citadelle de Port-Louis.
À Noyal-Pontivy où ils sont inhumés et où une « Rue des frères Coget » honore leur mémoire, ils sont gravés sur le monument aux morts communal.
À Moréac, ils figurent sur la plaque dédiée au « 4e Bataillon - 3e Cie (FTPF) » du monument de Porh-Le Gal.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article190595, notice COGET Noël, Denis, Eugène. par Jean-Pierre Husson, Jocelyne Husson, version mise en ligne le 20 mars 2017, dernière modification le 21 août 2019.

Par Jean-Pierre Husson, Jocelyne Husson

Noël Coget
Noël Coget
SOURCE :
Centre d’animation historique
du pays de Port-Louis
Sur le mur du Mémorial des fusillés de Port-Louis
Sur le mur du Mémorial des fusillés de Port-Louis
Sur le monument de Porh-Le Gal en Moréac
Sur le monument de Porh-Le Gal en Moréac
Dans le cimetière de Noyal-Pontivy
Dans le cimetière de Noyal-Pontivy
Sur le monument aux morts de Noyal-Pontivy
Sur le monument aux morts de Noyal-Pontivy
SOURCE :
Photos Jean-Pierre et Jocelyne Husson

SOURCES : AVCC, Caen, 21 P 326 688 (dossier « Victime civile »). — SHD, Vincennes, GR 16 P 135411. — Centre d’animation historique du pays de Port-Louis (photo). — Roger Leroux, Le Morbihan en guerre 1939-1945, Joseph Floch imprimeur éditeur à Mayenne, 1978. — René Le Guénic, Morbihan, Mémorial de la Résistance, Imprimerie Basse Bretagne, Quéven, 2013. — " Les Martyrs de la citadelle de Port-Louis ", Chroniques Port-Louisiennes, juillet 1995. — Mémorial GenWeb. — Site des Amis de la Résistance du Morbihan, ANACR-56. — État civil, Port-Louis (acte de décès).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément