COMMUN Jean, Jacques, Gérard

Par Jean-Pierre Husson, Jocelyne Husson

Né le 2 août 1925 à Paris (Xe arr.), exécuté à une date inconnue à Port-Louis (Morbihan) ; résistant ; FTPF.

Jean Commun était le fils d’Henri Commun, garçon de bureau, et de Louise Amélie Marie Le Feuvre, infirmière. Célibataire, il était domicilié chez ses parents à Paris (XVIIIe arr.).

Sans doute réfractaire au Service du travail obligatoire (STO), il fut employé dans une ferme de Lanouée (Morbihan). Il s’engagea en mars 1944 dans les Francs-tireurs et partisans français (FTPF) au sein du 4e Bataillon FTPF ou Bataillon Casanova, devenu le 4e Bataillon FFI (Forces françaises de l’intérieur) du Morbihan, commandé par Jean Rucard. Il appartenait à la 3e compagnie ou compagnie Lamy, du nom de Gaëtan Lamy, militant communiste fusillé comme otage le 21 septembre 1942 au Mont-Valérien à Suresnes (Seine, Hauts-de-Seine).
Il fut arrêté le 28 avril 1944 dans une opération de ratissage dans la forêt de Lanouée, menée à la suite de l’exécution de deux Waffen SS dont les corps avaient été retrouvés le 25 avril à proximité d’Inguiniel (Morbihan). Emprisonné le 2 mai 1944 au Fort Penthièvre en Saint-Pierre-Quiberon (Morbihan), il a été transféré à la citadelle de Port-Louis.

Son corps a été identifié tardivement par sa mère au cours d’une exhumation qui a fait l’objet d’un procès-verbal effectué par la brigade de gendarmerie de Port-Louis le 19 novembre 1946.

L’acte de décès numéro 42, dressé le 19 novembre 1946 en mairie de Port-Louis, constate le décès de Jean Commun dont « le corps a été trouvé le 18 mai 1945 au stand de tir de la Citadelle et inscrit comme inconnu numéro 81 sur les registres de l’état-civil, année 1945 ».

Jean Commun a obtenu la mention « Mort pour la France ».

Dans le Morbihan, le nom de Jean Commun est inscrit sur le mur du mémorial des fusillés de la citadelle de Port-Louis.
À Moréac, il figure sur la plaque dédiée au « 4e Bataillon - 3e Cie (FTPF) » du monument de Porh-Le Gal.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article190596, notice COMMUN Jean, Jacques, Gérard par Jean-Pierre Husson, Jocelyne Husson, version mise en ligne le 20 mars 2017, dernière modification le 29 août 2021.

Par Jean-Pierre Husson, Jocelyne Husson

Sur le mémorial des fusillés de Port-Louis
Sur le mémorial des fusillés de Port-Louis
Sur le monument de Porh-Le Gal en Moréac
Sur le monument de Porh-Le Gal en Moréac
SOURCE :
Photos Jean-Pierre et Jocelyne Husson

SOURCES : AVCC, Caen, 21 P 47941. — SHD, Vincennes, GR 16 P 139635 (non renseigné) — Arch. Dép. du Morbihan, 2 W 15919, crimes de guerre 1944-1946 (fosses, exhumations). . — Roger Leroux, Le Morbihan en guerre 1939-1945, Joseph Floch imprimeur éditeur à Mayenne, 1978. — " Les Martyrs de la citadelle de Port-Louis ", Chroniques Port-Louisiennes, juillet 1995. — Mémorial GenWeb. — Site des Amis de la Résistance du Morbihan. — État civil, Paris 10e arr. (acte de naissance) ; Port-Louis (acte de décès).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément