BOUZIQUE Paul, Gatien

Par Jean-Luc Labbé

Né en 1799 à Charenton (Cher), mort à Issoudun (Indre) en août 1855 ; agent d’assurances ; militant démocrate socialiste en 1848 à Issoudun (Indre) ; condamné en 1849, inculpé en février 1851, emprisonné en décembre 1851 et condamné en février 1852

Fils d’un huissier de justice, Paul Bouzique se maria à Paris le 30 décembre 1823 avec Françoise Bouriot (1799-1869) avec laquelle il eut quatre enfants : Lucie-Rosa née en 1827, Aimée-Eugénie née en 1829 (à Bourges), Joseph né en 1832 et Marie-Clara née en 1834.
En 1845 et « depuis quelques années » selon l’état civil, Paul Bouzique était agent d’assurance à Issoudun (Indre). Ce fut dans cette ville qu’il maria sa fille Aimée-Eugénie (alors âgée de 15 ans) avec un professeur de dessin de 21 ans et domicilié à Châteauroux (Indre).
Au début de la Seconde République Paul Bouzique s’engagea publiquement dans le combat républicain. En juin 1849, il fut condamné à une peine de prison et à 24 Francs d’amende pour affichage interdit et pour sa participation à La Solidarité républicaine, « société secrète » dont l’objectif était de défendre la République et les acquis démocratiques de 1848.
En février 1851, il fut inculpé avec trente-six autres personnes pour avoir participé à un banquet interdit par le Préfet. Arrêté à Issoudun dans les jours qui suivirent le coup d’Etat bonapartiste du 2 décembre 1851 et emprisonné à Châteauroux, Paul Bouzique fut condamné par le Préfet et le Procureur à être interné en France. Sa peine fut commuée par la commission mixte en février 1852 en résidence surveillée dans sa ville d’Issoudun. Son dossier d’instruction judiciaire précisait qu’il n’avait « pour vivre que le produit de sa place et une maison dont il retire 200 Francs par an ».
Domicilié Place de l’Eglise à Issoudun, Paul Bouzique décéda en 1855 à 56 ans. En 1882, ses trois filles reçurent chacune une rente annuelle de 125 Francs dans le cadre de la loi d’indemnisation des victimes du coup d’Etat bonapartiste ; Marie était alors domiciliée à Cosne, Lucie à Saint-Martin-de-Ré et Aimée à Alexandrie (Egypte).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article190757, notice BOUZIQUE Paul, Gatien par Jean-Luc Labbé, version mise en ligne le 20 mars 2017, dernière modification le 22 mai 2020.

Par Jean-Luc Labbé

SOURCES : B. Moreau, Marianne bâillonnée, Points d’Ancrage 2002. – L’Echo des Marchés octobre 1882. - Arch. Dép. Indre, justice 1851 ; recensement et état civil ; les poursuivis de 1848 base de données de J-C Fracy.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément