HOREL Ange

Par Jean-Pierre Husson, Jocelyne Husson

Né le 14 septembre 1917 à Keryado (commune rattachée en 1947 à Lorient, Morbihan), mort au combat le 21 mai 1944 à Plumelin (Morbihan) ; résistant ; FTPF.

Ange Horel était le fils de Julien Anatole Horel, riveur au port de Lorient, et de Marie Michelle Primas, ménagère. Célibataire, il était domicilié à Plœmeur (Morbihan).

Il rejoignit les Francs-tireurs et partisans français (FTPF) au sein du 4e Bataillon FTPF ou Bataillon Casanova devenu le 4e Bataillon FFI (Forces française de l’intérieur) du Morbihan commandé par Jean Rucard. Il appartenait à la 3e compagnie-groupe local de Pontivy commandée par Léon Launay.
Le 21 mai 1944 à l’aube, dans le village de Kerbrégen en Plumelin (Morbihan), où le groupe de Pontivy avait établi son cantonnement, des soldats allemands conduits par un gendarme français sous la contrainte, surprirent des FTPF qui se reposaient dans le grenier de la ferme de Madame Offredo, épouse d’un prisonnier de guerre. Ange Horel fut abattu sur place. Henri Gaillard, Léon Launay et Gabriel Le Goff de Pontivy ont été faits prisonniers et transférés dans la citadelle de Port-Louis, où ils ont été condamnés à mort pour sabotage de voies ferrées et fusillés le 29 juin 1944.
.

L’acte de décès numéro 24 dressé le 13 juillet 1944 en mairie de Plumelin constatait le 30 mai 1944 « le décès d’un individu dont l’identité n’a pu être établie et dont la mort remonte au 21 mai 1944 » : âge approximatif vingt-sept ans, cheveux châtains, barbe noire, ne portant qu’une chemisette et une chaussette, taille un mètre soixante-dix ».
Un jugement du tribunal civil de Pontivy (Morbihan) rendu le 5 mars 1946, et transcrit en mairie de Plumelin le 3 avril 1946, dit que « Horel Ange est décédé le 30 mai 1944 à Plumelin ».

Ange Horel a obtenu la mention « Mort pour la France » en 1972.

Dans le Morbihan, le nom d’Ange Horel est inscrit sur la stèle de Kerbrégen en Plumelin érigée près de la ferme où il fut abattu.
À Moréac, il figure sur la plaque dédiée au « 4e Bataillon - 3e Cie (FTPF) » du monument de Porh-Le Gal.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article190779, notice HOREL Ange par Jean-Pierre Husson, Jocelyne Husson, version mise en ligne le 21 mars 2017, dernière modification le 26 août 2019.

Par Jean-Pierre Husson, Jocelyne Husson

Sur la stèle de Kerbrégen en Plumelin
Sur la stèle de Kerbrégen en Plumelin
« Ange Horel tué le 21-5-44 »
Sur le monument de Porh Le Gal en Moréac
Sur le monument de Porh Le Gal en Moréac
SOURCE :
Photos Jean-Pierre et Jocelyne Husson

SOURCES : SHD, Vincennes, GR 16 P 295 895. — Roger Leroux, Le Morbihan en guerre 1939-1945, Joseph Floch imprimeur éditeur à Mayenne, 1978. — René Le Guénic, Les Maquisards chez nous en 1944 et Morbihan, Mémorial de la Résistance, Imprimerie Basse Bretagne, Quéven, 2013. — Site Internet Les Amis de la Résistance du Morbihan, ANACR-56. — État civil, Lorient (acte de naissance) ; Plumelin (acte de décès et transcription du jugement du tribunal civil de Pontivy).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément