CAPITANT de VILLEBONNE de BOUILLÉ Gabriel, Marie, Raphaël
[Pseudonyme dans la Résistance : Gaby Viallat]

Par Jean-Pierre Husson, Jocelyne Husson

Né le 10 juin 1922 à Coulmiers (Loiret), exécuté sommairement le 22 juillet 1944 à Saint-Martin-sur-Oust (Morbihan) ; OCM ; FFI.

Gabriel Capitant de Villebonne
Gabriel Capitant de Villebonne

Célibataire, quatrième d’une fratrie de dix enfants, Gabriel Capitant de Villebonne était le fils de Théomède Capitant de Villebonne, agriculteur et maire (en 1943) de Coulmiers (Loiret), et de Marthe de Saint-Pol.

Avec ses frères Albert et Jean-Noël nés respectivement en 1921 et 1923, Gabriel Capitant de Villebonne s’engagea dans la Résistance en août 1943 au sein du maquis implanté par l’Organisation civile et militaire (OCM) dans la forêt d’Estry près de Vire (Calvados). En septembre 1943, ce maquis fut dissous suite à une dénonciation et les frères Capitant de Villebonne rejoignirent l’Armée secrète à Redon dans le Morbihan, où ils sont placés comme valets de ferme à Saint-Martin-sur-Oust et Malansac. Ils participèrent aux combats du 18 juin 1944 à Saint-Marcel (Morbihan) où les parachutistes du 4e SAS (Special Air Service) et les unités des Forces françaises de l’intérieur (FFI) subirent une attaque en force de la Wehrmacht qui les contraignit à se replier et à se disperser. Au début du mois de juillet, Gabriel Capitant de Villebonne rallia la compagnie FFI de Malestroit constituée par le capitaine de Montfort dans les secteurs de La Gacilly, Peillac, Saint-Martin-sur-Oust en rassemblant des éléments éparpillés après les combats du maquis de Saint-Marcel. Il fut interpellé par des soldats allemands vers le 17 - 20 juillet 1944, alors qu’il se dirigeait vers le bourg de Saint-Martin-sur-Oust. Sans papiers, il s’échappa, mais fut repris et conduit à Redon où il fut torturé dans les locaux de la Police allemande. Il fut ramené le 22 juillet 1944 à La Grée Hello en Saint-Martin-sur-Oust, où il fut exécuté.

Le corps de Gabriel Capitant de Villebonnene n’a été retrouvé qu’en avril 1946, dans un taillis de sapins situé suau nord du bourg de Saint-Martin, sur les terres de la Ferme de la Touche ronde. Il avait été enterré la face contre terre, les poings liés dans le dos et un fil de fer autour du cou. Il a été reconnu par son père et son frère Albert Capitant de Villebonne, qui avait assisté à son arrestation.
Il est inhumé à Coulmiers (Loiret) aux côtés de son frère cadet Jean-Noël, tué le 16 novembre 1944 à Montreux (Meurthe-et-Moselle) dans les rangs du 1er Régiment de marche de spahis marocains.

Il a obtenu la mention « Mort pour la France » et a été homologué FFI. Le titre d’Interné-résistant lui a été attribué à titre posthume, ainsi que la Médaille de la Résistance par décret du 26 ,juillet 1960, publié au JO le 20 août 1960.

Dans le Morbihan, à Saint-Martin-sur-Oust où une place du bourg porte son nom, un monument a été érigé en mémoire de Gabriel Capitant de Villebonne, sur le lieu où son corps fut retrouvé à La Grée Hello, et qui porte l’inscription :
« Vous qui l’avez connu, ne pleurez pas Gaby. Car son âme est au Ciel et son nom resplendit ! Mais rêvez d’imiter son dévouement farouche qui fit trouer son cœur pour avoir clos sa bouche ! »
Dans le Loiret, il figure sur le monument aux morts de Coulmiers et sur la plaque commémorative du lycée Pothier d’Orléans où il fut élève.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article190936, notice CAPITANT de VILLEBONNE de BOUILLÉ Gabriel, Marie, Raphaël[Pseudonyme dans la Résistance : Gaby Viallat] par Jean-Pierre Husson, Jocelyne Husson, version mise en ligne le 28 mars 2017, dernière modification le 23 septembre 2019.

Par Jean-Pierre Husson, Jocelyne Husson

Gabriel Capitant de Villebonne
Gabriel Capitant de Villebonne
À La Grée Hello en Saint-Martin-sur-Oust
À La Grée Hello en Saint-Martin-sur-Oust
SOURCE :
Photos Jean-Pierre et Jocelyne Husson

SOURCES : Arch. Dép. Morbihan, 2W 11308 et 2 W 15918.. — AVCC, Caen, AC 21 P 38 011. — SHD, Vincennes, GR 16 P 105222. — René Le Guénic, Les Maquisards chez nous en 1944 et Morbihan, Mémorial de la Résistance, Imprimerie Basse Bretagne, Quéven, 2013. — Mémorial GenWeb. — Site Internet Les Amis de la Résistance du Morbihan, ANACR-56.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément