MILLET Fernand

Par Louis Botella

Ouvrier diamantaire ; syndicaliste CGT du Jura ; militant socialiste POSR ; coopérateur ; libre penseur.

Depuis janvier 1898 au moins, Fernand Millet, ouvrier diamantaire à Saint-Claude, était le trésorier adjoint de la Fédération socialiste du Jura, affiliée au POSR. Au sein de l’hebdomadaire de sa fédération, il siégeait au comité administratif et s’occupait des annonces et des abonnements. Il figurait parmi les membres du comité de cette fédération au moins jusqu’en décembre 1902.

Lors de sa création en mars 1899, Fernand Millet devint le trésorier de la section de Saint-Claude de la Libre pensée. En mars 1901, il fut signalé comme étant le secrétaire général de cette section.

En mai 1900, il figura sur la liste des candidats présentés par la Fédération socialiste du Jura lors des élections municipales à Saint-Claude.

Au cours des années 1900 à 1902, il était également secrétaire de la commission des groupes socialistes de l’arrondissement de Saint-Claude, secrétaire général du groupe socialiste de cette commune, secrétaire de la coopérative de consommation « La Fraternelle »…

En août 1909, il fut signalé comme étant toujours membre du comité de la Fédération socialiste du Jura et il était alors également conseiller municipal. En janvier de l’année suivante, il occupait toujours ces deux mandats.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article191005, notice MILLET Fernand par Louis Botella, version mise en ligne le 31 mars 2017, dernière modification le 31 mars 2017.

Par Louis Botella

SOURCE : Le Jura socialiste, organe de la Fédération socialiste du Jura, 29 janvier 1898-13 septembre 1902, 14 août, 6 novembre 1909, 15 janvier 1910 (BNF Gallica).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément