FOURY Pierre Émile Antoine

Par Jean-Louis Ponnavoy

Né le 14 avril 1897 à Saint-Vincent (Puy-de-Dôme), exécuté en représailles le 13 juillet 1944 à Orcines (Puy-de-Dôme) ; cultivateur ; maire de Saint-Floret (Puy-de-Dôme).

Cliché Henri-Ferréol Billy
Cliché Henri-Ferréol Billy

Pierre Foury était le fils de Francisque et d’Élisabeth Marie Amélie Chandezon. Il se maria le 7 septembre 1927 à Vodable (Puy-Dôme) avec Raymonde Catherine Auzat, dont il eut deux enfants, Michelle et Paul.

Il fut incorporé le 26 août 1916 et affecté au 43e régiment d’infanterie le 16 septembre 1917 puis au 42e régiment d’infanterie le 2 mai 1918. Il fut nommé caporal le 16 février 1919 et envoyé en congé de démobilisation illimitée au 92e régiment d’infanterie le 28 septembre 1919. Il exerçait la profession de cultivateur et était maire de Saint-Floret pendant l’occupation.

Une escarmouche eu lieu entre les troupes allemandes et le maquis le 29 juin 1944. Le lendemain, la commune fut bombardée par l’aviation allemande puis le village fut investi par l’ennemi. Pierre Foury fut arrêté comme otage en tant que maire ainsi que trois autres habitants et incarcéré à la prison militaire allemande du 92, à Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme). Il fut extrait de sa cellule le 13 juillet sur l’initiative du milicien Jean-Paul Filliol et conduit avec 23 autres prisonniers à la carrière abandonnée de Triouleyre, près du hameau de La Baraque, à Orcines où ils furent fusillés à la mitraillette aux environs de 12h00. Déclaré inconnu il fut inhumé au cimetière d’Orcines. Identifié par jugement du tribunal civil de première instance de Clermont-Ferrand le 14 septembre 1944, il fut réinhumé le 26 octobre 1944 au cimetière communal de Saint-Floret.

Il obtint la mention « Mort pour la France » le 12 octobre 1945 et le statut d’« Interné politique » le 25 avril 1963.

Son nom figure sur le monument commémoratif 1939-1945, à Saint-Floret et sur le monument commémoratif aux résistants, à Orcines (Puy-de-Dôme).

Saint-Floret : 30 juin 1944

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article191108, notice FOURY Pierre Émile Antoine par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 3 avril 2017, dernière modification le 30 novembre 2019.

Par Jean-Louis Ponnavoy

Cliché Henri-Ferréol Billy
Cliché Henri-Ferréol Billy

SOURCES : Arch. Dép. Puy-de-Dône, 908 W 1 Orcines, 1944,13 juillet : exécution de 24 patriotes . — Marcel Coste, Orcines et la guerre 1939 – 1945.— Mémorial Genweb.— État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément