DE BASLY Gérard, Maurice, Alphonse

Par Daniel Grason

Né le 6 mai 1923 à Neuilly-sur-Seine (Seine, Hauts-de-Seine), exécuté le 24 août 1944 à Versailles (Seine-et-Oise, Yvelines) ; gardien de la paix stagiaire ; résistant.

Fils de Henri Marius De Basly, électricien, et de Juliette Alice Bousquet, sans profession, Gérard de Basly était gardien de la paix stagiaire à l’école de police de Beaujon à Clichy (Seine, Hauts de Seine), il vivait à Issy-les-Moulineaux. En compagnie de Jacques Jezequel, Abel Delbarre soldat des Forces Françaises Libres et Wladimir Rygaloff, Gérard de Basly alla la 24 août 1944 assurer un transport d’armes. Tous étaient membres du groupe F.F.I. Jean Coutal d’Issy-les-Moulineaux.

Tous les quatre furent arrêtés et exécutés par les allemands rue Jean-Mermoz à Versailles. Son inhumation eut lieu de 1er septembre, Gérard de Basly a reçu la mention « Mort pour la France » et a été homologué interné et résistant. Son nom figure sur la liste des policiers tués dans les combats de la Libération au Musée de la police 4 rue de la Montagne Sainte-Geneviève à Paris (Ve arr.), ainsi que sur le monument aux morts d’Issy-les-Moulineaux.
Une plaque commémorative a été posée sur le lieu du drame : « A cet emplacement le 24 août 1944 ont été fusillés sur place les F.F.I. Jacques Jézequel 20 ans, Wladimir Rygaloff 20 ans, Gérard de Basly 21 ans, Abel Delbarre 35 ans. Salut ».
Il s’était marié le 16 juillet 1943 à Paris (XVIe arr.) avec Antoinette Marguerite Goenner, et était père d’un enfant de neuf mois.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article191136, notice DE BASLY Gérard, Maurice, Alphonse par Daniel Grason, version mise en ligne le 10 avril 2017, dernière modification le 19 septembre 2018.

Par Daniel Grason

SOURCES : Bureau Résistance GR 16 P 161528. – Christian Chevandier, Été 44. L’insurrection des policiers de Paris, Éd. Vendémiaire, 2014. – « Au cœur de la Préfecture de Police de la Résistance à la Libération », Sous la dir. de Luc Rudolph, Directeur honoraire des services actifs, Éd. LBM, 2009.– Site internet GenWeb. — État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément