GIGOT Abel

Par Jean-Luc Labbé

Né en 1875 à Déols (Indre), mort le 14 septembre 1960 à Déols ; ouvrier du textile, tisserand chez Balsan ; syndicaliste à Châteauroux (Indre) en 1903.

Abel Gigot, qui se déclarait tisserand, se maria une première fois en octobre 1897 avec Marie-Augustine Dys. Après le décès de sa jeune femme l’année suivante, il se remaria le 26 janvier 1900 à Déols avec une ouvrière de la confection (Rosa Pelletier née en 1875 à Déols). En cette même année 1900 fut créé le syndicat des ouvriers tisserand de la Manufacture Balsan à Châteauroux. Abel Gigot avait alors 25 ans et se compta parmi les premiers adhérents de ce syndicat présidé par Henri Théret.
En 1903 et 1904 (au moins), Abel Gigot était membre de la commission de contrôle de ce syndicat des ouvriers de la manufacture de drap de Châteauroux (Usine Balsan). Si ce syndicat était affilié à la Bourse du travail de Châteauroux, il n’adhéra à la CGT qu’en 1918.
Abel était le frère ainé de Ferdinand Gigot (maçon, directeur de coopérative et élu municipal à Déols) et de Philippe Gigot (maçon, membre de la direction départementale du PSU en 1910).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article191170, notice GIGOT Abel par Jean-Luc Labbé, version mise en ligne le 5 avril 2017, dernière modification le 20 décembre 2017.

Par Jean-Luc Labbé

SOURCES : Arch. Dép. Indre, relevés des bureaux syndicaux. Etat civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément