DUTHIL Albert

Par Philippe Wilmouth

Né le 8 juin 1915 à Plagnois (Haute-Garonne), mort en action le 25 septembre 1944 à Marange (Moselle annexée) ; sous-lieutenant FFI.

Albert Duthil
Albert Duthil
Crédit : Philippe Wilmouth

Marié, père d’un enfant. Sous-officier d’active au 151ème RI. Engagé à Joeuf (Meurthe-et-Moselle) dans les FFI du capitaine Pizel, il participa les 24 et 25 septembre à la tentative de prise des faubourgs nord de Maizières-lès-Metz (Moselle annexée), verrou nord de la défense de la ville de Metz assiégée. Sous les ordres du lieutenant Daize, sa section se dirigea vers la route de Marange en direction de Jailly. A l’aube, la section fut prise sous les tirs d’artillerie du fort de Fèves, de mortiers et de mitrailleuses. Ordre de décrocher fut alors donné. Albert Duthil fut mortellement blessé au côté gauche au moment où il se leva pour surveiller le repli de ses hommes. Son corps fut relevé par des camarades à la tombée de la nuit. Son nom figure sur une stèle érigée en 1946 sur le lieu des combats. Il reçut à titre posthume la Croix de guerre avec étoile d’argent le 25 avril 1945 et la Légion d’honneur le 16 septembre 1953.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article191218, notice DUTHIL Albert par Philippe Wilmouth, version mise en ligne le 5 avril 2017, dernière modification le 5 avril 2017.

Par Philippe Wilmouth

Albert Duthil
Albert Duthil
Crédit : Philippe Wilmouth

SOURCES : Alain Gatti, La libération de la vallée du Billeron, in Les cahiers du Billeron n°15, Marange-Silvange, 1994, p.23-26. — Ascomemo-Hagondange, dossier FFI de la vallée de l’Orne.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément