RITTER Henri

Par Philippe Wilmouth

Né le 9 août 1922 à Coutures (Moselle), exécuté sommairement le 21 juillet 1944 à Saint-Germain-les-Vergnes (Corrèze) ; résistant FFI-Armée secrète (AS).

Henri Ritter
Henri Ritter
Crédit Photo : Ascomémo-Hagondange

Expulsé par les Allemands de Coutures en Moselle annexée le19 novembre 1940 avec sa famille et 91 habitants sur 150. Réfugié à Sainte-Féréole (Corrèze). Entré en résistance sous le pseudonyme « Camus ».
Le 20 juillet 1944, le sergent-chef FFI Emile Georges originaire de Lubrécourt (Moselle) vint chercher les jeunes Mosellans réfugiés à Sainte-Féréole qui n’avaient pas pu rejoindre les rangs des FFI faute d’armes. Il devait les conduire au camp de Saint-Mexant (Corrèze) commandé par le lieutenant Dargenson (Commandant David). Le 21 juillet, au matin, au lieu de suivre l’itinéraire qui leur avait été indiqué (Lajoinie, La Buge, Chanteix, Saint-Mexant), ils prirent la route en direction de Saint-Germain-les-Vergnes. Prévenus par Mme. Pierrefitte de Sainte-Féréole que la Milice se trouvait dans le bourg, ils n’en continuèrent pas moins leur chemin. La Werhmacht venant de Lachamp, après avoir abattu Eugène Bossoutrot, alors que la Milice venant de Brive-La-Gaillarde rattrapait le groupe de jeunes au lieu-dit La Valeyrie, à proximité de Lachamp. Des coups de feu éclatèrent et le groupe fut encerclé. Trois jeunes dont deux Mosellans réussissaient à s’échapper. Henri Ritter fut grièvement blessé, achevé à coups de crosse. Deux autres personnes, Robert Uriot et Paul Camus furent également abattues par des Allemands et/ou des miliciens.
Récupéré vers 19h, identifié difficilement par ses parents, il fut inhumé à Saint-Germain-les Vergnes le lendemain matin avec deux* camarades. Son corps fut rapatrié à Coutures en 1949. Son nom figure sur la stèle commémorative de la Cote au bord de la RD 44, au sud de Saint-Germain-les-Vergnes.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article191381, notice RITTER Henri par Philippe Wilmouth, version mise en ligne le 10 avril 2017, dernière modification le 3 mai 2022.

Par Philippe Wilmouth

Henri Ritter
Henri Ritter
Crédit Photo : Ascomémo-Hagondange
Stèle commémorative à la mémoire des quatre maquisards tués le 21 juillet 1944
Stèle commémorative à la mémoire des quatre maquisards tués le 21 juillet 1944
Crédit : MémorialGenWeb.

SOURCES : AVCC, dossier statut. — AD Moselle 3W70. — Gabriel et Robert Offroy, Château-Salins autrefois, Sarreguemines, éd. Pierron, 1984, p. 238-240. — Gazette municipale de Saint-Germain-les-Vergnes, n°6, janvier 2003, p.52.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément