DUBOIS Jean-Baptiste

Jean-Baptiste Dubois a été décrit par erreur comme un communard déporté en Nouvelle-Calédonie, disparu en juin 1878.
En réalité, Dubois n’était pas un communard mais un droit commun condamné pour vol en 1873 aux travaux forcés à perpétuité ; il fut effectivement porté disparu le 26 juin 1878, supposément tué par les Canaques.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article191735, notice DUBOIS Jean-Baptiste, version mise en ligne le 26 avril 2017, dernière modification le 6 mai 2022.

SOURCES : Gérard Hamon, Retour en France d’un communard déporté, Rennes, Pontcerq, 2016, p. 98. — ANOM H2472. — Note de P.-H. Zaidman.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément