TEICHMANN Eugène

Par Philippe Wilmouth

Né le 23 novembre 1918 à Baudrecourt (Moselle), exécuté sommairement le 3 décembre 1943 au KL Natzweiler-Struthof (Bas-Rhin) ; mécanicien ; Malgré-nous, déserteur de la Wehrmacht.

Charpentier, Jager, Schaff, Teichmann ; article nsz westmark, 6.12.43
Charpentier, Jager, Schaff, Teichmann ; article nsz westmark, 6.12.43
Ascomemo

Mécanicien, incorporé dans la Wehrmacht en mai 1943. Il déserta l’armée allemande et fut pris à la frontière lorsqu’il essaya de passer en France, certainement interné au fort de Plappeville près de Metz (Moselle annexée). Il fut déporté le 20 octobre 1943 au Sicherungslager Vorbruck-Schirmeck (Bas-Rhin).
Sur ordre du Befehshaber der Sicherheitspolizei (BdS), commandant de la police de sécurité de Metz, il fut exécuté dans la carrière de gravier du KL Natzweiler où il était matriculé n°6 248 le 3 décembre 1943 avec au moins un autre Mosellan déserteur. L’exécution fut présidée par le SS Volkmar et une balle lui fut tirée dans la nuque par un SS, Seuss ou peut-être Fuchs. Son exécution fut exceptionnellement annoncée dans la presse locale.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article191762, notice TEICHMANN Eugène par Philippe Wilmouth, version mise en ligne le 27 avril 2017, dernière modification le 27 avril 2017.

Par Philippe Wilmouth

Charpentier, Jager, Schaff, Teichmann ; article nsz westmark, 6.12.43
Charpentier, Jager, Schaff, Teichmann ; article nsz westmark, 6.12.43
Ascomemo

SOURCES : AD Moselle, série 69J. — site de la FMD. — Centre européen du résistant déporté au Struthof, fiche et tapuscrit de Roger Leroy, déporté. — NSZ Westmark et Metzer-Zeitung, 6 décembre 1943.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément