CLERGET Simonne, Lucienne

Par Jacques Girault

Née le 4 décembre 1901 à Paris (XIXe arr.), morte le 30 octobre 1989 à Dijon (Côte d’Or) ; professeure à Dijon ; militante du SNES ; militante du PSU.

Son père, gardien de la paix, fut réformé à 100% à la suite de blessures lors de la manifestation du Premier mai 1919 à Paris.

Élève du cours complémentaire de la rue du général Foy (VIIIe arrondissement) de 1917 à 1919, elle obtint le brevet supérieur en 1919 et devint institutrice suppléante à Paris d’octobre1919 à novembre 1920. Elle suivit son père qui, retraité, se retira en Côte d’Or. Institutrice suppléante puis titularisée après un an à l’École normale d’institutrices de Dijon à partir de 1922, elle fut nommée à Mornay-sous-Vingeanne à partir d’octobre 1924 puis à Dijon-Trémouille où elle enseigna jusqu’à sa mutation à Saffres de mai 1933 à janvier 1934.

Simonne Clerget, inscrite à la Faculté des Lettres de Dijon en novembre 1926, obtint successivement les certificats d’études supérieures de littérature française (1927), de géographie (1928), d’histoire moderne et contemporaine (1929), du Moyen Age (1932). Pour pouvoir obtenir la licence ès lettres, elle passa le baccalauréat en 1931 et le certificat d’histoire ancienne en 1933.

Nommée professeur à l’école primaire supérieure d’Hirson (Aisne) en octobre 1933, elle y enseigna la grammaire, la pédagogie, la gymnastique. Mutée à l’EPS de Saulieu (Côte d’Or) l’année suivante, elle put enseigner l’histoire, la géographie et le français. Elle assura l’intérim de la direction de l’établissement en 1942. A la Libération, elle souhaita obtenir en vain la direction de son collège qui était sinistré. Maintenue dans l’enseignement du français, elle entra en conflit avec le directeur et en 1946 elle approuva les actions des grands élèves contre ce directeur. Elle s’occupait de la bibliothèque et animait des activités en direction des élèves. A partir de 1955, elle fut nommée professeur à l’annexe Brochon de lycée de jeunes filles de Dijon pour avoir un service seulement dans des classes d’histoire-géographie jusqu’à sa retraite en 1966.

Militante du Syndicat national de l’enseignement secondaire, Simonne Clerget, secrétaire de la section syndicale (S1) de l’annexe durant toute sa période d’activité, participa à diverses instances syndicales dans l’académie. Elle siégea à titre syndical dans des conseils au niveau académique.

Elle adhéra au Parti socialiste unifié en 1960.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article191849, notice CLERGET Simonne, Lucienne par Jacques Girault, version mise en ligne le 30 avril 2017, dernière modification le 30 avril 2017.

Par Jacques Girault

SOURCES : Arch. Nat., 581AP/99, 106, F17 28650.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément