COSTE Gabriel

Par Marie-Cécile Bouju

Né le 19 octobre 1880 à Paris (XIVe arr.), mort en déportation le 10 avril 1945 en Allemagne, artisan imprimeur, résistant, communiste.

Fils de Marius Coste et de Joséphine Miche, Gabriel Coste était ouvrier typographe. Il a fait la première guerre mondiale jusqu’en 1917 lorsqu’il fut réformé pour blessure. Gabriel Coste avait adhéré au Parti socialiste unifié en 1910 (il était membre de la 15e section), puis au Parti communiste après la guerre.
Vers 1918, Gabriel Coste était directeur l’imprimerie ouvrière la Productrice (51 rue Saint-Sauveur, Paris, IIe arr.). Plus tard, il fonda en association avec un ouvrier du livre, Ernest Truphemus, à un atelier à Draveil, au 212 Grande-Rue.
En 1941, à la demande du docteur Léon Boutbien, socialiste, Coste et Truphemus acceptèrent d’imprimer des journaux pour la résistance : Libertés et Notre Révolution après l’arrestation de Jean Biondi. Ils fournissaient aussi des faux papiers et servaient de lieu de stockage. Ils étaient rattachés au réseau Frédéric.
Coste et Truphemus furent arrêtés le 19 janvier 1943, à la suite de l’arrestation du Dr. Boutbien le 15 janvier. Mis au dépôt le 21 janvier 1943, ils avaient été mis à la disposition des autorités allemandes à partir du 22. Si Coste et Truphemus finirent par avouer, ils ne donnèrent pas les noms de leurs camarades complices, comme Le Garrec qui préparait le plomb à Paris-Soir. En avril, la Chambre syndicale typographique parisienne tenta d’intervenir pour leur libération, mais en vain.
Le 24 mai 1943, ils furent transférés à Fresnes, puis le 15 juin à Compiègne, d’où ils furent déportés en Allemagne. Gabriel Coste aurait été déporté à Buchenwald. Il aurait disparu lors des marches de la mort.
Il avait épousé Félicie Simonny (décédée en 1952) le 14 janvier 1905, et était père d’un fils, Marius, né en 1908.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article192046, notice COSTE Gabriel par Marie-Cécile Bouju, version mise en ligne le 6 mai 2017, dernière modification le 21 février 2020.

Par Marie-Cécile Bouju

SOURCE : Arch. PPo 77 W 608-212684, 1 W 452-7998 et BS1 74 (Boutbien) ; - Paul Chauvet, La Résistance chez les fils de Gutenberg dans la Deuxième Guerre mondiale, Paris : à compte d’auteur, 1979, p. 91 et 130 (le nom est faussement orthographié Costes).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément