LE FOULGOC Laurent, Alphonse, Émile

Par Jean-Pierre Husson, Jocelyne Husson

Né le 29 juin 1920 à Locminé (Morbihan), exécuté le 13 juillet 1944 au Fort Penthièvre, commune de Saint-Pierre-Quiberon (Morbihan) ; bourrelier ; FFI.

Laurent Le Foulgoçc était le fils de Laurent Mathurin Marie Le Foulgoc, décédé, et de Marie Anne Picaut. Célibataire, il était domicilié chez sa mère, commerçante à Locminé (Morbihan), où il exerçait la profession de bourrelier.
.

Il rejoignit les Forces françaises de l’intérieur au sein de la 17e compagnie (dite compagnie de Locminé) du 1er Bataillon FFI (AS) du Morbihan commandé par Raymond Le Vigouroux [pseudonyme dans la Résistance : commandant Hervé].
À la suite des obsèques de Jean Annic, commerçant qui ravitaillait le maquis et qui fut tué par une patrouille allemande, célébrées le 2 juillet 1944 en présence de nombreux jeunes résistants, des miliciens bretons rassemblèrent tous les hommes de Locminé de 16 à 60 ans. Après vérification d’identité, trente-cinq d’entre eux furent arrêtés, dont Laurent Le Foulgoc. Détenu à l’école des filles de Locminé où siégeait le SD (Sicherheitsdienst-Service de sûreté de la SS), puis à la prison de Vannes (Morbihan), il fit partie des cinquante détenus conduits le 12 juillet 1944 au Fort Penthièvre, commune de Saint-Pierre-Quiberon (Morbihan), et exécutés le lendemain, deux par deux, les mains liées, après avoir été horriblement torturés.

L’acte de décès dressé à l’état civil de Saint-Pierre-Quiberon le 8 juin 1945 fait état de la découverte de son corps le 16 mai 1945, « fusillé au Fort Penthièvre en Saint-Pierre-Quiberon, le décès paraissant remonter au 13 juillet 1944 ».

Laurent Le Foulgoc a obtenu la mention « Mort pour la France » et a été homologué FFI. Le titre de Combattant volontaire de la Résistance lui a été attribué à titre posthume en 1956.

Dans le Morbihan, le nom de Laurent Le Foulgoc est inscrit à Saint-Pierre-Quiberon sur le monument commémoratif du Fort Penthièvre et sur la plaque apposée à l’entrée du tunnel où les corps des suppliciés du 13 juillet 1944 ont été emmurés.
À Locminé, dont vingt-cinq habitants furent exécutés au Fort Penthièvre, il figure sur le monument aux morts et sur le monument érigé dans le cimetière communal « à la mémoire des enfants de Locminé martyrs de la Résistance ». Une plaque déposée sur sa sépulture porte l’inscription :
« Laurent Le Foulgoc
1920-1944 »
À Moréac, il figure sur la plaque dédiée à la « Cie de Locminé (17e Cie d’AS) » du monument de Porh-Le Gal.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article192060, notice LE FOULGOC Laurent, Alphonse, Émile par Jean-Pierre Husson, Jocelyne Husson, version mise en ligne le 6 mai 2017, dernière modification le 4 février 2022.

Par Jean-Pierre Husson, Jocelyne Husson

Dans le cimetière de Locminé
Dans le cimetière de Locminé
Sur le monument des fusillés</br>du Fort Penthièvre
Sur le monument des fusillés
du Fort Penthièvre
Sur la plaque commémorative</br>apposée à l'entrée de la crypte</br>du Fort Penthièvre
Sur la plaque commémorative
apposée à l’entrée de la crypte
du Fort Penthièvre
Sur le monument de Porh-Le Gal en Moréac
Sur le monument de Porh-Le Gal en Moréac
SOURCE :
Photos Jean-Pierre et Jocelyne Husson

SOURCES : AVCC, Caen, AC 21 P 74 076. — SHD, Vincennes, GR 16 P 354260. — Arch. Dép., Morbihan, 1840 W 4, fonds ONACVG-56. — Ami entends-tu… Bulletin de liaison et d’information de l’ANACR, numéro 155, 3e trimestre 2011. — Jean-Étienne Picaut, " Un troisième tome sur Locminé ", Le Télégramme, 5 décembre 2012. — Roger Leroux, Le Morbihan en guerre 1939-1945, Joseph Floch imprimeur éditeur à Mayenne, 1978. Jean-Étienne Picaut, Locminé - La Maillette entre tourmente et espoir, tome 3, Histoire et Images, Liv’éditions, 2012. — Mémorial GenWeb. — Site Internet Les Amis de la Résistance du Morbihan, ANACR-56. — État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément