PENPÉNIC Jules, Joseph, Marie

Par Jean-Pierre Husson, Jocelyne Husson

Né le 7 juin 1923 à Saint-Nolff (Morbihan), exécuté le 13 juillet 1944 à Saint-Pierre-Quiberon (Morbihan) ; employé de commerce.

Jules Penpénic était le fils de Jules Joseph Marie Penpénic, commerçant, et d’Anne Marie Désirée Germaine Le Nevé, cultivatrice. Célibataire, En 1944, il était domicilié à Vannes (Morbihan) chez son père qui avait épousé en 1926 Thérèse Gachet.

Il fut arrêté le 4 juillet 1944 à Vannes, alors qu’il assistait en l’église Saint Patern aux obsèques de Lucien Penpénic qui avait été tué le 28 juin 1944 lors d’un accrochage avec un barrage allemand au carrefour du Purgatoire à Brandivy (Morbihan). Les soldats allemands cernèrent l’église et arrêtèrent une trentaine de personnes. L’intervention de Roger Constant, préfet du Morbihan, permit la libération de la plupart des personnes arrêtées. Cependant deux jeunes gens furent gardés en détention, Jules Penpénic et Léon Le Bihan.
Incarcérés à la prison de Vannes, ils firent partie des cinquante détenus conduits le 12 juillet 1944 au Fort Penthièvre, commune de Saint-Pierre-Quiberon (Morbihan), et exécutés le lendemain, deux par deux, les mains liées, après avoir été horriblement torturés.

L’acte de décès de Jules Penpénic dressé en mairie de Saint-Pierre-Quiberon le 22 juin 1945 fait état de la découverte de son corps le 16 mai 1945, « fusillé au Fort Penthièvre en Saint-Pierre-Quiberon, le décès paraissant remonter au 13 juillet 1944 ».

Jules Penpénic obtint la mention « Mort pour la France ».

Dans le Morbihan, à Saint-Pierre-Quiberon, le nom de Jules Penpénic, orthographié « Penpennic », est inscrit sur le monument commémoratif du Fort Penthièvre et sur la plaque apposée à l’entrée du tunnel où les corps des suppliciés du 13 juillet 1944 furent emmurés.
À Vannes, il figure sur la liste « 1939-1945 - Morts pour la France - Résistants-Déportés politiques-Fusillés » du monument aux morts sur le plateau de la Garenne.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article192095, notice PENPÉNIC Jules, Joseph, Marie par Jean-Pierre Husson, Jocelyne Husson, version mise en ligne le 7 mai 2017, dernière modification le 2 septembre 2019.

Par Jean-Pierre Husson, Jocelyne Husson

Sur le monument des fusillés</br>du Fort Penthièvre
Sur le monument des fusillés
du Fort Penthièvre
Sur la plaque commémorative</br>apposée à l'entrée de la crypte</br>du Fort Penthièvre
Sur la plaque commémorative
apposée à l’entrée de la crypte
du Fort Penthièvre
Sur le monument aux morts de Vannes
Sur le monument aux morts de Vannes
SOURCE :
Photos Jean-Pierre et Jocelyne Husson

SOURCES : Roger Leroux, Le Morbihan en guerre 1939-1945, Joseph Floch imprimeur éditeur à Mayenne, 1978. — Mémorial GenWeb. — Site Internet Les Amis de la Résistance du Morbihan, ANACR-56. — État civil, Saint-Nolff (acte de naissance) ; Saint-Pierre-Quiberon (acte de décès).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément