CATELAS Laurent

Par Yves Le Maner

Cheminot révoqué ; syndicaliste et communiste de la Somme.

Frère de Jean Catelas, Laurent Catelas travaillait à la Compagnie des chemins de fer du Nord avant d’être révoqué pour son action lors de la grande grève des cheminots en 1920. Membre du Parti communiste dès sa création, il devint secrétaire de la mairie de Longueau (Somme), bastion du PC en Picardie. Pendant de longues années, il dirigea le petit syndicat CGTU, puis CGT réunifié, des secrétaires de mairie du département de la Somme. Arrêté en 1939, il fut déporté en Afrique du Nord par le gouvernement de Vichy et y mourut quelques jours après sa libération consécutive au débarquement anglo-américain.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article1921, notice CATELAS Laurent par Yves Le Maner, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 9 mai 2022.

Par Yves Le Maner

SOURCES : André Moine, Déportation et résistance en Afrique du Nord. — J.-M. Fossier, Zone Interdite, op. cit. — Renseignements fournis par H. Lenglet.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément