DELEFORTRIE Antoine

Par Michel Desrues, Magali Even

Né le 21 mai 1916 à Brouckerque (Nord), massacré le 7 août 1944 à Azé (Mayenne), boucher, réfractaire au Service du travail obligatoire (STO) ; victime civile.

Antoine DELEFORTRIE
Antoine DELEFORTRIE

Boucher à Angers (Maine-et-Loire), célibataire et requis au STO, Antoine Delefortrie se camoufla à la ferme de la Motte à Saint-Michel-de-Feins (Mayenne) en qualité d’ouvrier d’agricole.

Le 7 août 1944, venant de chez ses parents et alors qu’il retournait chez son patron et qu’il profitait de l’occasion pour apporter de la layette à sa belle-sœur à Saint-Laurent-des-Mortiers, il fut arrêté en compagnie de son beau-frère, Marcel, Robert Guédon, à mi-chemin entre Azé et Coudray Azé et Coudray. Rassemblés avec deux autres civils, ils sont abattus en soirée à hauteur de la propriété d’Ingrandes.
Il obtint la mention « Mort pour la France ».

Son nom figure sur la stèle commémorative d’Azé ainsi que sur le monument aux morts de Château-Gontier (Mayenne)

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article192184, notice DELEFORTRIE Antoine par Michel Desrues, Magali Even, version mise en ligne le 10 mai 2017, dernière modification le 21 septembre 2022.

Par Michel Desrues, Magali Even

Antoine DELEFORTRIE
Antoine DELEFORTRIE

SOURCES  : Michel Desrues, Magali Even, Mémorial de la Mayenne 1940-1945. Fusillés, massacrés morts aux combats de la Libération, Direction départementale de l’ONACVG de la Mayenne, 2001.— Mémorial Genweb.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément