CHAILLOU Émile

Né en 1891 à Écouflant (Maine-et-Loire), mort en 1964 à Trélazé (Maine-et-Loire) ; ouvrier ardoisier ; militant syndicaliste.

Responsable du puits des Fresnaye à la commission administrative du syndicat confédéré, Chaillou fut, aux côtés de Monterneau, Pilard, Gernigon, à la direction du puissant syndicat CGT des ardoisiers de Trélazé. Il en assuma seul la charge à partir de 1939 ; il succéda à Pilard au secrétariat de la Fédération des ardoisiers de l’Ouest et devint administrateur de la caisse autonome de retraite de la Fédération minière au lendemain de la Seconde Guerre mondiale.

Il siégea au bureau fédéral CGT des Mines en 1946 puis participa à la création de FO.

Il fut élu, le 28 février 1948, secrétaire administratif de la Fédération régionale FO du Sous-sol de l’Ouest dont le secrétaire général fut alors Raymond Sevry.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article19262, notice CHAILLOU Émile, version mise en ligne le 25 octobre 2008, dernière modification le 2 février 2019.

SOURCES : Renseignements fournis par Sevry de l’UD-FO et par le fils de Pilard à M. Poperen. — Force Ouvrière, hebdomadaire de la CGT-FO, 12 mars 1948, 28 avril 1949. — Manuella Noyer in L’Union départementale CGT-Force ouvrière du Maine-et-Loire (1948-1956), mémoire de maîtrise, Université d’Angers, 2003. — Notes de Louis Botella.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément