PIERRE Victor

Par Philippe Wilmouth

Né le 31 janvier 1898 à Saint-Louis-lès-Bitche (Moselle annexée), exécuté sommairement le 15 janvier 1944 à Dardilly (Rhône) ; professeur de lycée ; résistant.

Professeur de langues au lycée français de Sarrebruck ( Sarre, Allemagne), il épousa en 1922 Germaine Weill, une jeune israélite de Sankt-Wendel (Sarre, Allemagne).
A la veille de la déclaration de guerre, il alla se réfugier avec sa femme et ses deux enfants à Lyon (Rhône). Employé comme interprète à la préfecture du Rhône, Victor Pierre rendit de nombreux services à la résistance lyonnaise.
Démasqué par la Gestapo de Klaus Barbie, il fut arrêté au petit matin du 15 janvier 1944 à Dardilly, emmené dans un bois des environs et froidement abattu.
Des funérailles furent célébrées le 21 janvier 1944 en l’église Saint-Alban.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article192665, notice PIERRE Victor par Philippe Wilmouth, version mise en ligne le 28 mai 2017, dernière modification le 28 mai 2017.

Par Philippe Wilmouth

SOURCE : Eugène Heiser, La Tragédie Lorraine, tome 3, Sarreguemines, éd. Pierron, 1983, p. 93 d’après témoignage de Mme Georges Eschenbrenner née Marie Wingler.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément