BABET Joseph, Charles

Par Bernard Pommaret, Dominique Tantin

Né le 4 février 1904 à Eymoutiers (Haute-Vienne), exécuté sommairement le 23 juillet 1944 à Eymoutiers ; peintre en bâtiment ; résistant FTPF.

Marié et père de deux enfants, il demeurait avenue de la Paix à Eymoutiers.
Prisonnier de guerre évadé en octobre 40, il rejoignit les FTPF et dirigeait un groupe de légaux. Sa femme fut arrêtée par la Milice le 14 juin 1944, internée et relâchée fin août.
Il « a pris les armes le 17 juillet au moment de l’attaque d’Eymoutiers… » et participa à la bataille de Sussac. Il trouva la mort le 23 juillet à La Condamine à Eymoutiers, capturé et exécuté sommairement par les Allemands ainsi que ses six camarades.

Son nom est inscrit sur la plaque commémorative 1939-1945 apposée sur un pilier de la halle et sur la stèle érigée à la Condamine, Route de Domps, portant l’inscription : « Aux héros de la libération de la France tués en combat contre les Allemands à la Condamine le 23 Juillet 1944. »

Ce combat de La Condamine s’inscrit dans ce qu’il est convenu d’appeler la bataille du Mont-Gargan (18-24 juillet) livrée par les Résistants placés sous les ordres du Colonel FTPF Georges Guingouin contre les Allemands du groupement Ottenbacher renforcés par des Miliciens, venus de Limoges et des unités de la brigade Jesser venant de Corrèze.



Voir Eymoutiers, La Condamine, (23 juillet 1944)

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article192766, notice BABET Joseph, Charles par Bernard Pommaret, Dominique Tantin, version mise en ligne le 31 mai 2017, dernière modification le 8 mai 2020.

Par Bernard Pommaret, Dominique Tantin

SOURCES : Archives Municipales de Limoges et COSOR. — Dossier CVR de Madame BABET Renée. — SHD GR 16 P 25538. — SHD AVCC Caen AC 21 P 11456. — Mémorial GenWeb. — Bataille du Mont-Gargan, art. Wikipedia.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément