PARIS Camille

Par Jean-Luc Labbé

Né le 19 avril 1876 à Issoudun (Indre) ; Menuisier, syndicaliste CGT à Issoudun (Indre) de 1904 à 1914

De 1904 à 1908, Camille Paris fut le secrétaire de l’Union des syndicats d’Issoudun. De 1908 jusqu’en 1914 (au moins), il assuma la responsabilité de trésorier de l’Union syndicale des ouvriers en bâtiment d’Issoudun. Membre du bureau de la Bourse du travail à partir de 1907, Camille Paris était également en 1911 trésorier de la Caisse contre le chômage. Socialiste depuis le début du siècle, il adhéra au PS-SFIO en 1906. Camille Paris était domicilié Rue du Bât-le-Tan, quartier industrieux et populaire d’Issoudun.
Il était le fils de Louis PARIS, ouvrier parcheminier, et de Marie BORDELOUP, lingère. Le couple était domicilié à la naissance de leur fils dans la Rue Saint-Martin à Issoudun, quartier historique des mégisseries-parchemineries. Silvain PARIS, ouvrier parcheminier et oncle de Louis, et un ami du couple (Louis FRANCOIS, mégissier de 23 ans), étaient les témoins de la naissance.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article192770, notice PARIS Camille par Jean-Luc Labbé, version mise en ligne le 31 mai 2017, dernière modification le 31 mai 2017.

Par Jean-Luc Labbé

SOURCES : Arch. Nat. F7/13567 et F7/13604. – Arch. Dép. Indre. – Notes de J-L. Labbé

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément