LACAPERE Jeanne (dite Jeannette), Léone, Marie née GUITTET

Par Jacques Girault

Née le 7 mars 1928 à Montfaucon/Moine (Maine-et-Loire) ; employée des postes ; militante syndicale CGT ; militante communiste à Paris puis à Draguignan (Var).

Issu d’une famille de cultivateurs, son père devint cantonnier puis chef-cantonnier à Cholet (Maine-et-Loire). Elève du collège de jeunes filles de Cholet, titulaire du brevet élémentaire en 1944, elle fut embauchée en 1945 comme auxiliaire au central téléphonique de Cholet. Reçue l’année suivante au concours d’agent d’exploitation, nommée en mai 1946 à Nantes-Chèques, elle revint à Cholet en 1947 et adhéra à la CGT en 1948. Elle rencontra Elie Lacapère, inspecteur des postes, syndicaliste et communiste. Elle le rejoignit à Paris en 1955. Ils se marièrent en juin 1958 à la mairie du XVIIeme arrondissement.
Opératrice au centre téléphonique de la rue du faubourg Poissonnière de 1955 à 1965, elle adhéra au Parti communiste français en 1956. Secrétaire de sa cellule, elle fit partie du comité de la section communiste du IXeme arrondissement.
Ils achetèrent un appartement à Fresnes (Seine/Val-de-Marne) en 1960 et y habitèrent jusqu’en 1972. Elle participa activement à toutes les luttes syndicales et politiques de la période avec la CGT et le PCF.
Nommée contrôleur-divisionnaire à la direction des Télécoms à Nantes (Loire-Atlantique), elle y resta de 1972 à sa mutation à Draguignan en1974. Puis en 1976 elle travailla au service des mandats internationaux de la Poste avant de choisir en 1983 un poste à mi-temps. Avec son mari, elle participa à toutes les luttes des communistes dracénois notamment aux actions s’opposant au transfert des services administratifs de la Préfecture à Toulon.
A partir de 1983, elle rejoignit une troupe de théâtre amateur et anima un atelier d’aquarelles du groupe “Expressions“ de la commune voisine, Lorgues. En 1985, elle participa à la création de “Brèches“, association culturelle luttant pour la défense du livre, contre le racisme et pour aider Haïti. Retraitée en 1988, elle adhéra à la section des retraités CGT de la Poste.
Après le décès de son mari en 2009, elle se rapprocha du fils de son mari à Carcassonne en 2012 et adhérait toujours au syndicat et à la section des vétérans du PCF.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article192792, notice LACAPERE Jeanne (dite Jeannette), Léone, Marie née GUITTET par Jacques Girault, version mise en ligne le 31 mai 2017, dernière modification le 19 juin 2017.

Par Jacques Girault

ICONOGRAPHIE : Jeannette Lacapère en 2003.

SOURCES : Presse du Var. — Renseignements fournis par l’intéressée.

Version imprimable Signaler un complément