PARPAIS Pierre, Paul

Né vers 1853 ; serrurier ; sympathisant socialiste blanquiste à Issoudun en 1883

Fin décembre 1883 à Issoudun, les socialistes blanquistes, et en particulier Fénon Jean-Félix, organisèrent des comités de quartier qui élirent des comités électoraux peu de temps avant les élections municipales de 1884. Pierre Parpais fut élu au bureau de ce comité socialiste blanquiste dans son quartier de la rue des écoles où il était domicilié, de la partie basse de la rue de Rome et de la Rue Dardault.
Pierre Parpais, ouvrier serrurier issu d’une famille de journalier, était marié à Lucie Ballaire, ouvrière couturière née en 1858. En 1890 le couple donna naissance à André Parpais qui deviendra député de l’Indre. Les témoins de cette déclaration de naissance, et donc amis de la famille, étaient un ajusteur sur métaux et conseiller municipal d’Issoudun (Jean Colas, 37 ans) et Jean-Baptiste Massereau serrurier de 37 ans.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article192850, notice PARPAIS Pierre, Paul, version mise en ligne le 8 juin 2017, dernière modification le 2 juin 2017.

SOURCES : Arch. Dép. Indre. – L’Eclaireur du Berry, décembre 1883. – Etat civil. – Notes de J-L Labbé.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément