MORLET Henri, Jean, Louis

Par Jean-Louis Ponnavoy

Né le 4 juin 1897 à Paris ( XIe arr.), exécuté sommairement le 13 août 1944 à Domont (Val-d’Oise) ; vérificateur à la compagnie des eaux ; résistant des Forces françaises de l’Intérieur (FFI).

Fils de Jean-Louis Germain Morlet, journalier, âgé de 34 ans et de Victorine Armandine Ligneul, giletière, âgée de 33 ans, Henri Morlet se maria le 10 avril 1920 à Nevers (Nièvre) avec Madeleine Carmen Blétry, dont il eut quatre filles.
Il fut mobilisé en 1915 et participa en 1916 aux combats pour la reprise du fort de Douaumont. Enterré deux fois sous des bombardements intensifs, il eut l’épaule arrachée et porta les traces des éclats d’obus. Il fut également gazé, un de ses poumons endommagé et il resta cardiaque à vie des suites de la guerre. Il obtint la Médaille militaire et la Croix de guerre 1914-1918.
Il demeurait 4 rue Émile-Zola à Eaubonne, où il était agent vérificateur à la Compagnie Générale des Eaux. Il s’engagea dans la Résistance en 1942 et devint soldat des Forces Françaises de l’Intérieur (FFI) au groupe "Libération" d’Eaubonne.
Le 12 août 1944, à Domont, un franc-tireur isolé tira sur une moto allemande, blessant légèrement le motocycliste et un capitaine allemand. Des barrages furent installés sur toutes les routes et les représailles commencèrent. Henri Morlet ayant tenté avec deux de ses camarades Maurice Cotty* et Eugène Duhamel d’intercepter un convoi allemand sur la route de Montlignon à Bouffémont (Seine-et-Oise), il fut arrêté à l’un des barrages au lieu dit "Les Quatre-Chênes". Maurice Cotty parvint à se faire libérer mais les deux autres , pris comme otages, furent immédiatement fusillés sur place, route nationale 309, à deux cent mètres environ du carrefour "des Quatre chênes", à Domont (Seine-et-Oise). Henri Morlet, grièvement blessé fut transporté dans la nuit à l’hôpital d’Eaubonne, où il décéda.
Il est inhumé dans le carré mixte, au cimetière communal d’Eaubonne (Val-d’Oise).
Il obtint la mention "Mort pour la France" le 22 mars 1945.
Son nom figure sur le monument commémoratif des fusillés, à Domont, sur le monument aux morts, sur la plaque commémorative de l’église du Sacré Cœur et sur la plaque commémorative de l’ancienne mairie, à Eaubonne (Val-d’Oise).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article192859, notice MORLET Henri, Jean, Louis par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 2 juin 2017, dernière modification le 25 juillet 2017.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : Dossier AVCC 21P 90961.— Maitron, monographie des lieux d’exécution : Domont, Carrefour des Quatre-Chênes (12-16 août 1944) .— Témoignage de sa fille, Christiane Delalay, journaliste, en juillet 2014.— Mémorial GenWeb.— État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément