ANDANSON Francisque [ANDANSON Achille, Francisque]

Par Laurent Dingli

Né le 11 avril 1891 à Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme), mort le 30 juin 1974 à Chatenay-Malabry (Hauts-de-Seine) ; militant socialiste SFIO du Puy-de-Dôme.

Fils de Jean Andanson, serrurier, âge de 32 ans, et de Marie Duclos, son épouse, sans profession, âgée de 29 ans, Francisque Andanson se maria le 12 février 1916 avec Louise Hemigne. Il était secrétaire de la section SFIO de Clermont-Ferrand en 1913. Pendant la Seconde Guerre mondiale, il résida 5, rue de la Grande Couture à Antony (Seine) et travailla comme « tourneur à la chaîne des manivelles » à l’usine SOMUA de Saint-Ouen.
À la Libération, il fut dénoncé par quatre ouvriers comme « collaborateur notoire » tandis que d’autres le soutiennent par le biais d’une pétition. Andanson « aurait fait de la propagande nazie et… souhaité la victoire de l’Allemagne ». affirmait ses adversaires Alors que la 3e section professionnelle de la Seine (industries mécaniques et électriques) se prononça pour la relaxe le 23 novembre 1945, le Comité régional interprofessionnel d’épuration proposa le 15 mai 1946 contre Andanson « un blâme avec affichage pour avoir favorisé les desseins de l’ennemi par ses propos », avis sanctionné par l’arrêté préfectoral du 21 juin 1946.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article193038, notice ANDANSON Francisque [ANDANSON Achille, Francisque] par Laurent Dingli, version mise en ligne le 8 juin 2017, dernière modification le 18 mai 2018.

Par Laurent Dingli

SOURCES : Arch. Dép. Puy-de-Dôme, 102 W 6 dossier 212, [ et État civil - 6E113/313.. — Hubert Rouger in Encyclopédie socialiste, syndicale et coopérative de l’Internationale ouvrière, Editions Aristide Quillet, Paris, 1913 et 1921 (BNF Gallica). — Notes de Louis Botella.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément