COURIVAUD Jean-Baptiste

Par Bernard Pommaret, Dominique Tantin

Né le 26 avril 1881 à Dournazac (Haute-Vienne), exécuté sommairement le 8 juillet 1944 à Droux (Haute-Vienne) ; marchand de cycles ; résistant de l’Armée secrète (AS).

Fils de François, facteur des postes, et de Marie Rodier (qui décéda le jour même des suites de l’accouchement), Jean-Baptiste Courivaud épousa Honorée Félicie Racine le 18 décembre 1906 à Paris (VIIe arr.). Il était père de trois enfants. Il fut mobilisé en 1914 dans l’artillerie, en France puis en 1917 dans l’armée d’Orient. Il résidait rue Sadi Carnot à Magnac-Laval (Haute-Vienne), et il était responsable AS de Magnac-Laval.
A partir du 4 juillet 1944, des FTPF investirent Magnac-Laval dont la caserne était devenue un hôpital militaire allemand. Le 6, la garnison déposa les armes. Les hommes de la 2414e compagnie FTP procédèrent durant ces journées à une épuration extra judiciaire d’une grande brutalité accompagnée de spoliations. Les victimes, douze personnes au total, furent des notables, des hommes et des femmes accusés d’être hostiles à la Résistance.
Le 8 juillet des Allemands et des miliciens venus de Limoges réoccupèrent la ville et se livrèrent à des représailles. Jean-Baptiste Courivaud fut arrêté le 8 juillet 1944 avec 20 autres otages par des miliciens à Magnac-Laval sur les indications des agents français de la Sipo-SD.
Au cours de leur transfert à Limoges dans la soirée du même jour, 16 otages dont Jean-Baptiste Courivaud furent massacrés sur ordre du chef milicien Jean Chardenot au lieu-dit la Croix-du-Curé, aujourd’hui la Croix-des-Martyrs, sur la commune de Droux.
Son nom est inscrit sur la stèle commémorative érigée sur le lieu du massacre.

Voir Droux, La Croix-des-Martyrs (8 juillet et 10 août 1944)

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article193063, notice COURIVAUD Jean-Baptiste par Bernard Pommaret, Dominique Tantin, version mise en ligne le 8 juin 2017, dernière modification le 11 septembre 2017.

Par Bernard Pommaret, Dominique Tantin

SOURCES : IR 1208 17970. —ADIRP 87. — Dossier CVR 87 (CVR 17381). — ODAC 87. — SHD GR 16 P 147344. — Arch. Dép. Haute-Vienne, état civil et registre matricule.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément