LOEB Adrien

Par Bernard Pommaret, Dominique Tantin

Né le 5 mai 1904 à Oberseebach, aujourd’hui Seebach (Bas-Rhin annexé), massacré le 8 juillet 1944 à Droux (Haute-Vienne) ; victime civile.

Fils de Léopold et de son épouse née Kahn, cet Alsacien avait trouvé refuge en Limousin, à Bellac (Haute-Vienne).
Il fut sans doute arrêté en tant que juif sur les indications des agents français de la Sipo-SD à Magnac-Laval (Haute-Vienne) le 8 juillet 1944 avec 20 autres otages dans le cadre des représailles auxquelles se livrèrent les Allemands et la Milice venus de Limoges après l’intervention des FTP les jours précédents dans ce bourg du nord de la Haute-Vienne.
Au cours de leur transfert à Limoges dans la soirée du même jour, 16 otages, dont Adrien Loeb, furent massacrés sur ordre du chef milicien Jean Chardenot au lieu-dit la Croix-du-Curé, aujourd’hui la Croix-des-Martyrs, sur la commune de Droux.
Son nom est inscrit sur la stèle commémorative érigée sur le lieu du massacre.
Adrien Loeb aurait faisait partie des F.T.P. d’après le journal La Voix des FTPF du 10 septembre 1944, mais il n’est pas répertorié dans la base "résistants" de Mémoire des Hommes ; il y a bien un dossier à Caen à son nom, mais en tant que victime civile.


Voir Droux, La Croix-des-Martyrs (8 juillet et 10 août 1944)

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article193085, notice LOEB Adrien par Bernard Pommaret, Dominique Tantin, version mise en ligne le 9 juin 2017, dernière modification le 13 juillet 2021.

Par Bernard Pommaret, Dominique Tantin

SOURCES : déposition milicien Patry (Archives municipales de Limoges). — ADHV 185W3-36 ; 47J9-11. — CDJC DLIX-22_001. — Mémorial Klarsfeld 2012. — Arch. Dép. Bas-Rhin, état civil. — Service historique de la Défense, Caen, AC 21 P 371264 (nc). — Notice mise à jour le 13 juillet 2021.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément