CODRON Louise, Flore, Zénaïde

Par Alain Dalançon, Jacques Girault

Née le 22 juillet 1901 à Saint-Omer (Pas-de-Calais), morte le 30 août 1993 à Lille (Nord) ; professeure d’Anglais ; militante du SNES dans le Nord, membre élue du CESD de 1946 à 1958.

Fille de Louis Alfred Codron, commis des postes et télégraphes, et de Denise Lenclos, sans profession, Louise Codron obtint le baccalauréat en 1919. Elle effectua des études supérieures à la Faculté des Lettres de Lille, où elle obtint une licence ès lettres et un diplôme d’études supérieures d’anglais en 1926, et fut reçue la même année au certificat d’aptitude à l’enseignement de l’Anglais. Candidate à l’agrégation, elle échoua chaque année de 1927 à 1932, et fut admissible en 1933.

Louise Codron commença à enseigner comme suppléante à l’école pratique de commerce et d’industrie de Tourcoing (Nord) en décembre 1927-janvier 1928 puis au collège de Maubeuge (Nord) en février-mars 1928. Elle fut titularisée professeur d’anglais au collège de jeunes filles d’Armentières (Nord) en octobre 1928 et suppléa la directrice d’octobre 1938 à janvier 1939.

Elle obtint un poste au lycée de garçons Faidherbe de Lille en novembre 1940, où elle s’adapta mal, puis fut nommée au lycée de filles de cette ville à la rentrée 1941 pour enseigner notamment aux élèves maîtresses. Elle poursuivit cet enseignement au lycée de jeunes filles de Douai, ville d’installation de l’ancienne École normale d’institutrices du Nord, supprimée par le Régime de Vichy.

À la Libération, elle obtint une chaire à nouveau au lycée de jeunes filles Fénelon de Lille, où elle resta jusqu’à sa retraite en 1966 comme professeur certifiée. Jugée excellente professeur par les inspecteurs, elle siégea au conseil intérieur de son établissement à partir d’octobre 1951.

Militante du Syndicat national de l’enseignement secondaire depuis décembre 1944, membre de la commission exécutive jusqu’en 1949, puis de la commission administrative de la section académique (S3) de Lille, elle fut élue membre suppléante au Conseil de l’enseignement du Second degré en 1946 et fut réélue suppléante en 1950 puis titulaire en 1954 et 1958.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article193706, notice CODRON Louise, Flore, Zénaïde par Alain Dalançon, Jacques Girault, version mise en ligne le 6 juillet 2017, dernière modification le 6 juillet 2020.

Par Alain Dalançon, Jacques Girault

SOURCES : Arch. Nat., F17 17795, 28650. — Archives IRHSES. — Arch. Dép. Pas-de-Calais, état civil en ligne de Saint-Omer.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément