SAGOLS Jeanne, Angélique, Madeleine, Louise

Par Jacques Girault

Née le 19 octobre 1894 à Alès (Gard), morte le 3 octobre 1963 à Andilly (Seine-et-Oise/Val d’Oise).

Fille d’un maître-répétiteur général de lycée, Jeanne Sagols effectua ses études primaire puis secondaires aux lycées de Montpellier (Hérault) puis de Besançon (Doubs). Élève de l’école normale supérieure de Sèvres de 1914 à 1917, elle obtint le certificat d’aptitude au professorat de l’enseignement secondaire en 1916 et fut nommée professeur au collège de garçons de Lunel (Hérault) en 1917, année où elle fut lauréate de d’agrégation féminine de sciences physiques. Déléguée au lycée de jeunes filles du Puy (Haute-Loire) l’année suivante, elle devint professeur au lycée de jeunes filles de Nice (Alpes-Maritimes) en 1919 avant d’obtenir un poste de professeur de sciences physiques et naturelles au lycée Victor Duruy à Paris à partir de 1928. Appréciée pour ses qualités pédagogiques, chargée du laboratoire, elle devint directrice de stage d’agrégation à partir de 1947.

À titre syndical (sans doute le Syndicat général de l’Éducation nationale), elle fut suppléante à la commission administrative paritaire nationale au début des années 1950 pour la section des professeurs agrégés.

À partir de 1945, Jeanne Sagols vivait avec sa mère à charge. Elle décéda alors qu’elle séjournait dans une maison de santé.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article193750, notice SAGOLS Jeanne, Angélique, Madeleine, Louise par Jacques Girault, version mise en ligne le 11 juillet 2017, dernière modification le 11 juillet 2017.

Par Jacques Girault

SOURCES : Arch. Nat., F 17 17795, 27041.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément