JACQUOT François, Hermann, Xavier

Par Robert Serre, Jean-Luc Marquer

Né le 9 janvier 1920 à Mayence (Allemagne), tué en action le 31 juillet 1944 à Omblèze (Drôme), hameau de Lente ; résistant de l’Armée secrète.

Nécropole nationale de La Doua, Villeurbanne (Métropole de Lyon).
Nécropole nationale de La Doua, Villeurbanne (Métropole de Lyon).
Photo : Geneanet, sous licence CC-BY-NC-SA 2.0 Creative Commons

François Jacquot résidait à Metz (Moselle). Expulsé par les autorités allemandes en 1940, il se réfugia à Claveyson (Drôme).
Résistant de la compagnie Sabatier du 2e bataillon de l’Armée secrète de la Drôme, il faisait partie de l’équipe de Vincent-Beaume prévue par le plan d’alerte pour le jour J établi début mai 1944.
Il fut tué à Lente, commune d’Omblèze, le 31 juillet 1944 par une patrouille allemande.
Il obtint la mention « Mort pour la France ».
Il est inhumé dans la Nécropole nationale de La Doua à Villeurbanne (Métropole de Lyon), carré E, rang 1, sépulture 13.
Son nom figure sur le monument de la clairière de Lente, commune de Bouvante (Drôme), sur le monument aux morts et la plaque commémorative dans l’église, à Claveyson, et sur le monument commémoratif départemental, à Mirmande-Saulce-sur-Rhône (Drôme).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article193903, notice JACQUOT François, Hermann, Xavier par Robert Serre, Jean-Luc Marquer, version mise en ligne le 21 juillet 2017, dernière modification le 29 novembre 2022.

Par Robert Serre, Jean-Luc Marquer

Nécropole nationale de La Doua, Villeurbanne (Métropole de Lyon).
Nécropole nationale de La Doua, Villeurbanne (Métropole de Lyon).
Photo : Geneanet, sous licence CC-BY-NC-SA 2.0 Creative Commons

SOURCES : AVCC, Caen, AC 21 P 55598 (nc). — SHD, Vincennes, GR 19 P 26/6, p.15. — Archives départementales de la Drôme, 132 J 41. — Rapport E. Sabatier. — Patrick Martin, La Résistance dans le département de la Drôme, 1940-1944, thèse Université Paris IV Sorbonne, 2001, base de données noms.. Drôme Nord, 246. — Le Pionnier du Vercors, n° 45 de janvier 1984. — Mémoire des hommes. — Mémorial GenWeb. —

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément