BATUT André

Par Émeric Tellier

Syndicaliste CGT des industries chimiques.

Manœuvre spécialisé aux Alcaloïdes de Noisy-le-Sec (Seine, Seine-Saint-Denis), il participe, le 12 octobre 1940, à la réunion du conseil syndical élargi du syndicat confédéré des produits chimiques de la région parisienne qui remplace le syndicat général des industries chimiques de la région parisienne dissous en 1939.
Il est membre de la commission fédérale de contrôle de la Fédération nationale des industries chimiques, du papier-carton et leurs parties connexes, fondée lors du congrès des 16 et 17 décembre 1939 à Paris en remplacement de la Fédération CGT dissoute en 1939.
Il est proposé pour siéger au conseil d’administration du syndicat unique de la région parisienne. Il réside à cette date au 53 avenue Galliéni à Noisy-le-Sec.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article194003, notice BATUT André par Émeric Tellier, version mise en ligne le 25 juillet 2017, dernière modification le 3 juin 2021.

Par Émeric Tellier

SOURCE : Arch. FNIC-CGT.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément