REVEAU Victor

Par Jean-Luc Labbé

Né le 1er avril à 1875 à Bocé (Maine-et-Loire) ; chauffeur, employé municipal ; syndicaliste à Châteauroux (Indre) de 1909 à 1920.

Domicilié rue de la Liberté à Châteauroux, Victor Reveau (chauffeur) prit part à la création du Syndicat CGT des travailleurs municipaux de Châteauroux qui comptait 26 membres lors de l’assemblée générale constitutive en septembre 1909. Victor Reveau fut élu secrétaire de ce premier syndicat d’employés communaux au sein des services de la ville-préfecture de l’Indre. Il était ainsi formé, comme le précise l’article premier des statuts, « entre tous les citoyens et les citoyennes une association corporative comprenant le service des eaux, les jardiniers, la voirie, les concierges, les balayeuses et les femmes de services ». La date de création, 1909, coïncidait avec l’entrée d’élus du PSU-SFIO au sein du conseil municipal, élus minoritaires dans une majorité composée aux deux-tiers d’élus radicaux.
Outre Victor REVEAU, le bureau syndical était composé du trésorier Léon BISSON (tambour de ville, né à Châteauroux le 28 décembre 1873 et domicilié place de l’Hôtel de ville – donc à la Mairie), de André-Jules Adam (cantonnier né à Déols), de Silvain TRANCHET (cantonnier domicilié route de Cluis et né à Bourges le 16 février 1859), et de Arthur SASSIER (concierge domicilié Place Saint-Cyran, né à Châteauroux le 21 mai 1868).
Victor Reveau assuma sa responsabilité de secrétaire syndical CGT jusqu’à sa démission en 1912, date à laquelle il fut remplacé par André-Jules Adam. Le syndicat ne fut pas cité parmi ceux qui fondèrent l’Union départementale CGT en 1912. Son activité fut très réduite, voire même fut inexistante, pendant les années de guerre. En effet, une nouvelle création prit effet le 25 octobre 1919 sous l’appellation de « Syndicat général des employés et ouvriers municipaux de Châteauroux », syndicat CGT dont la direction fut confiée à Victor Reveau, alors âgé de 49 ans. Aucun des deux autres membres du bureau syndical n’avaient eu de responsabilité avant-guerre : Georges BOUVIER (secrétaire-adjoint, né le 20 janvier 1895 à Châteauroux et domicilié rue du Gué Jacquet), Paul AMEUILLE (trésorier, né le 24 août 1879 à Argenton et domicilié Rue de la République à Châteauroux).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article194205, notice REVEAU Victor par Jean-Luc Labbé, version mise en ligne le 3 août 2017, dernière modification le 14 novembre 2017.

Par Jean-Luc Labbé

SOURCES : Arch. Dép. Indre. – Etat civil

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément