LOMBARD Constant-Joseph

Par Pierre Baudrier

Homme de lettres, opposant à Napoléon III.

Condamné à deux mois de prison et 500 francs d’amende pour avoir refusé de disperser une réunion sur injonction des forces de l’ordre. Plus tard dans l’année il sera à nouveau condamné pour le même motif à 500 francs d’amende. La réunion se tenait rue de Belleville.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article194374, notice LOMBARD Constant-Joseph par Pierre Baudrier, version mise en ligne le 5 août 2017, dernière modification le 30 décembre 2019.

Par Pierre Baudrier

SOURCES : Journal des débats, 12 mai 1869, p. 3, 3ème col. ; 1er novembre 1869. – La Presse, 25 octobre 1869, p. 3.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément