CLOT Lucien, François

Par Renaud Poulain-Argiolas

Né le 17 février 1923 à Vitry-sur-Seine (Seine, Val-de-Marne), mort le 14 mai 2015 à Saint-Jean-du-Gard (Gard) ; affûteur ; militant communiste de Vitry ; résistant, membre du Front National ; déporté.

Fiche d’entrée au camp de Buchenwald
Fiche d’entrée au camp de Buchenwald

Militant communiste de Vitry-sur-Seine avant la Seconde Guerre mondiale, Lucien Clot habitait 15 rue Constantin. Communiste clandestin, il fut surpris le 1er juillet 1942 alors qu’il distribuait des tracts. Il réussit à s’échapper et quitta son domicile. La police le recherchait.

Il fut vraisemblablement repris par la suite, car le 12 mai 1944 il était à bord du convoi I. 211 parti de Compiègne en direction de Buchenwald. Arrivé au camp le 14 mai, Lucien Clot porta le matricule 51830. D’après l’administration du camp, il avait sur lui une veste, un pantalon, un pullover, une chemise, un caleçon, une paire de chaussures, une paire de chaussettes, un cache-nez et du papier. Il était célibataire et son père s’appelait Ludovic. Son métier déclaré était "Schleifer" (traduction : affûteur ou rémouleur).

Il fut par la suite affecté au camp de Dora. A partir du 6 juin 1944, il faisait partie du kommando d’Ellrich, basé dans les bâtiments à l’abandon d’une usine, au sud de la ligne de chemin de fer de Herzberg à Nordhausen, à hauteur de la gare de la commune d’Ellrich. Des milliers de détenus furent ainsi évacués de mai à septembre 1944 pour travailler sur des chantiers dépendant du "Sonderstab Kammler". On se servait d’eux pour creuser des galeries souterraines pour enterrer l’industrie aéronautique allemande et la protéger des attaques aériennes.

Lucien Clot fut homologué comme déporté et interné de la Résistance (DIR), membre de la Résistance intérieure française (RIF) et du mouvement Front National. Le Service historique de la Défense possède dans ses archives des éléments le concernant.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article194380, notice CLOT Lucien, François par Renaud Poulain-Argiolas, version mise en ligne le 6 août 2017, dernière modification le 17 décembre 2021.

Par Renaud Poulain-Argiolas

Fiche d'entrée au camp de Buchenwald
Fiche d’entrée au camp de Buchenwald

SOURCE : Fiches de police de l’occupation (Arch. PPo.) concernant les militants communistes recherchés, communiqué par Guillaume Bourgeois. — SHD Vincennes, GR 16 P 134310 (nc). — SHD Caen, AC 21 P 728808 (nc). — Livre-Mémorial de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation. — Service international de recherches Arolsen. — Site Match ID, Acte n°27, Source INSEE : fichier 2015, ligne n°239278. — Notes de Renaud Poulain-Argiolas.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément