TANCHOUX Marie

Par Jean-Luc Labbé

Née le 18 octobre 1889 à Villedieu-sur-Indre (Indre) ; ouvrière chemisière ; syndicaliste CGT et coopératrice à Villedieu en 1905.

Fille de Jules Tanchoux, ouvrier porcelainier de 35 ans dans l’usine Frélon Frères, et de Marie (née Petit, sans profession déclarée), Marie Tanchoux avait 11 ans en 1901 et vivait dans la maison familiale de la Rue des fabriques à Villedieu avec sa sœur Blanche (4 ans) et son frère Marcel (2 ans). Son père Jules était le cousin de Jules Tribillon, syndicaliste de la porcelaine, et de Joséphine Tribillon.
Marie Tanchoux entra à l’usine Rousseau dès ses 13 ans pour un apprentissage d’ouvrière mécanicienne de la confection. Elle avait 15 ans en 1904 lorsque son usine connut une grève de quatre mois et peut-être était-elle déjà adhérente au syndicat CGT dont Joséphine Tribillon était l’animatrice.
Marie Tanchoux fut l’une des 19 fondatrices de La Solidarité, société coopérative ouvrière de production créée suite cette grève de 1904, coopérative dont Marie Potier fut la directrice. Marie Tanchoux se maria le 10 juillet 1909 à Villedieu avec Georges Moreau, ouvrier mécanicien de 24 ans et domicilié à Châteauroux.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article194716, notice TANCHOUX Marie par Jean-Luc Labbé, version mise en ligne le 21 septembre 2017, dernière modification le 16 décembre 2017.

Par Jean-Luc Labbé

SOURCES : Arch. Dép. Indre. – Etat civil et recensement 1901, notes de P. Guny.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément