DECAMME André, Marcel

Par Jean-Louis Ponnavoy

Né le 6 juillet 1923 à Jaux (Oise), mort au combat le 21 août 1944 à Recey-sur-Ource (Côte-d’Or) ; gendarme ; résistant des Forces françaises de l’Intérieur (FFI).

André Decamme était le fils de André Louis, maçon domicilié à Jaux et de Élise Marie Stuart, cuisinière à Beauvais. Il se maria le 24 octobre 1942 à Beauvais (Oise) avec Jeannine Suzanne Martin, dont il eut une fille Annick, née le 18 octobre 1943.

Il fut gendarme de l’École préparatoire de la Gendarmerie de Brive, rattachée à la 7e Légion de Gendarmerie et fut affecté provisoirement à la brigade de Dijon. Le 15 août 1944 les gendarmes de Dijon rejoignirent les FFI de Côte-d’Or, à l’état major départemental, région D. André Decamme fut affecté le 17 août 1944 comme agent de liaison motocycliste au maquis de Recey-sur-Ource, cantonné à la ferme du Petit Saint-Broing, à Saint-Broing-les-Moines (Côte-d’Or) . Le 21 août il reçut l’ordre d’effectuer une liaison sur Dijon. Il partit vers 12h00 et lorsqu’il déboucha sur la place du village de Recey-sur-Ource, il se trouva en présence d’un détachement allemand. Ne pouvant faire demi-tour, il accéléra pour échapper aux soldats qui tiraient sur lui. Touché de plusieurs balles, il s’écroula sur la chaussée grièvement blessé et fut achevé d’une balle dans la tête par un officier allemand. Il portait le grade de caporal.

L’acte de décès fut dressé à la mairie de Recey-sur-Ource comme inconnu. Il fut identifié par jugement du Tribunal civil de première instance de Châtillon-sur-Seine (Côte-d’Or) le 8 mai 1945. Le jugement rectificatif fut transcrit le 17 novembre 1945 à Recey-sur-Ource.

Il obtint la mention "Mort pour la France" le 14 février 1947.

Il fut inhumé dans le carré des corps restitués, au cimetière communal, à Beauvais (Oise).

Son nom figure sur le monument cantonal 1939-1945 de la Résistance, à Recey-sur-Ource (Côte-d’Or), sur les monument aux morts, à Beauvais et à Jaux (Oise) et sur une plaque commémorative à la caserne de gendarmerie de Dijon (Côte-d’Or).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article194773, notice DECAMME André, Marcel par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 24 août 2017, dernière modification le 21 janvier 2021.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : Dossier AVCC Caen 21 P 113891.— Gilles Hennequin ,Résistance en Côte-d’Or.— Mémorial GenWeb.— État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément