THIPHONNEAU Paul et Jacques (Thifonneau)

Par Jean-Luc Labbé

Frères nés à Issoudun (Indre) ; vignerons ouvriers agricoles ; militants socialistes blanquistes à Issoudun (Indre) entre 1874 et 1884.

Fils du vigneron Thiphonneau Claude (lui-même fils de vigneron) et de Madeleine Guérin (elle-même fille de vigneron), Paul et Jacques étaient des ouvriers agricoles dans le vignoble issoldunois. Mariés à des ouvrières d’ateliers, ils étaient représentatifs d’une autre catégorie sociale que les vignerons propriétaires qui prirent aussi leur part à l’histoire socialiste des débuts de la Troisième République à l’image des frères THOMAS Félix et Jean-Baptiste. Les actes d’état civil portent indistinctement les orthographes Thiphonneau et Thifonneau.
THIPHONNEAU Paul ; né à Issoudun en 1823 ; marié le 8 janvier 1851 à Ursule Taminier (lingère de 40 ans) ; les témoins de ce mariage étaient vigneron, sabotier, tourneur et cordonnier. En 1874, Paul Thiphonneau fit l’objet d’une fiche de police pour avoir été « très exalté en 1848 » lors des débuts de la Seconde République et faisait démonstration en 1874 de « mauvaises et dangereuses opinions » républicaines socialistes.
THIPHONNEAU Jacques ; né en 1833 ; marié le 25 février 1862 à Clémence Leguet (ouvrière brossière de 22 ans et fille de vigneron). Les témoins de ce mariage étaient vignerons pour trois d’entre eux et couvreur pour le quatrième. En décembre 1883, Jacques Thiphonneau fut élu au « Comité démocratique » de son quartier d’Issoudun, organisation socialiste inspirée par les blanquistes du Comité Révolutionnaire Central (CRC d’Edouard Vaillant) et organisée localement par Jean-Félix Fénon.
THIPHONNEAU (une femme) ; en 1884 une « citoyenne Thiphonneau » prit la parole dans une réunion des socialistes blanquistes issoldunois pour célébrer l’anniversaire de la Commune de Paris. Il s’agissait vraisemblablement de la femme d’un des deux frères Thiphonneau et probablement de Clémence (née Leguet) qui travaillait comme ouvrière brossière dans l’usine Déséglise, entreprise employant environ 230 personnes.
THIPHONNEAU Guillaume, vigneron, candidat sur la liste du député SFIO Héliès aux élections municipales de 1925. Guillaume, né le 2 septembre 1867 était le fils du vigneron Etienne Thiphonneau, frère de Paul et Jacques. Guillaume à 18 ans était ouvrier boulanger mais déclarait la profession de vigneron lorsqu’il se maria le 4 avril 1899 avec Henriette Pétiot, couturière née en 1872. Les témoins de ce mariage étaient pour trois d’entre eux plâtriers. Guillaume était-il alors ouvrier agricole ou vigneron propriétaire ?

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article194821, notice THIPHONNEAU Paul et Jacques (Thifonneau) par Jean-Luc Labbé, version mise en ligne le 25 août 2017, dernière modification le 25 août 2017.

Par Jean-Luc Labbé

SOURCES : Arch. Dép. Indre. – L’Éclaireur du Berry, décembre 1883 et janvier 1884. — L’Echo des Marchés, 1884. — Le Républicain-Socialiste, 1884. – État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément