ABADIE Joseph

Né vers 1823 à Tarbes (Hautes-Pyrénées), imprimeur lithographe

Âgé de 29 ans, marié , père de deux enfants, domicile à Tarbes (Hautes-Pyrénées), imprimeur lithographe, Joseph Abadie fut jugé par la commission mixte des Hautes-Pyrénées pour avaoir manifesté son hostilité au coup d’état de Louis-Napoléon Bonaparte puis libéré en février 1852.
Dans une lettre du Préfet des Hautes Pyrénées du 5 février 1852 : "… je me suis fait représenter les dossiers de l’instruction qui avait été commencée ; j’ai vu quels étaient ceux des détenus contre lesquels pesaient le moins de charges qui, en outre, par suite du peu d’influence dont ils jouissent dans le département ne peuvent pas être considérés comme dangereux pour la société et j’ai pu ainsi ordonner la mise en liberté de vingt d’entre eux…Tous se sont d’ailleurs engagés formellement à ne rien tenter à l’avenir qui soit hostile au Gouvernement" (SHD, 7 J 77).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article194993, notice ABADIE Joseph, version mise en ligne le 30 août 2017, dernière modification le 30 août 2017.

SOURCES : Archives nationales F/7*/2588. — SHD, 7 J 77. — http://tristan.u-bourgogne.fr:8088/4DCGI/Fiche1851/1

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément