LÉGER Paul, Clément, Lucien

Par Jacques Girault

Né le 25 septembre 1906 à Paris (XXeme arr.), mort le 10 novembre 1973 à Hyères (Var) ; ouvrier à l’Arsenal maritime de Toulon (Var) ; militant communiste à Sanary (Var).

Fils de l’ouvrier tourneur Paul Léger et d’une couturière, Paul Léger travaillait comme ouvrier peintre de lettres à l’atelier Milhaud de l’Arsenal maritime de Toulon. Marié en octobre 1932 à Six-Fours (Var) avec la fille d’un ouvrier, veuf, il se remaria en juin 1947 à Toulon.
Paul Léger, secrétaire de la cellule du Parti communiste à Sanary, à la fin des années 1930, était le responsable du comité local de Paix et Liberté. Dans son atelier à l’arsenal, il distribuait des tracts lors de la grève du 30 novembre 1938. Mobilisé en août 1939 dans les Chasseurs alpins à Hyères, il fut, comme son père, arrêté le 17 octobre 1939 puis, condamné par le Conseil de guerre à deux ans et dix mois de prison et dix ans d’interdiction des droits civiques. Reprit-il son activité militante après la guerre ?

Sa première épouse, née Marthe, Uranie de Deyn, le 21 avril 1891 à Paris (XIXeme arr.), fille d’un ouvrier, vendeuse à la Samaritaine, se maria en juillet 1909 à Paris (XIXeme arr.), mère d’une fille, veuve, se remaria en juillet 1924 à Paris (XIeme arr.). A nouveau veuve, elle avait épousé Paul Léger, dont elle partageait les engagements militants de son mari. Selon la police, elle était paralysée lors de l’arrestation de son mari.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article194997, notice LÉGER Paul, Clément, Lucien par Jacques Girault, version mise en ligne le 30 août 2017, dernière modification le 31 août 2017.

Par Jacques Girault

SOURCES : Arch. Dép. Var, 4 M 59 4 4, 3 Z 7 1, cabinet 862. — Arch. privées. — Notes de Jean-Marie Guillon.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément