LEON Marius, François

Par Jacques Girault

Né le 19 octobre 1888 à Châteaudouble (Var), mort le 17 septembre 1967 à Hyères (Var) ; chef de gare ; militant syndical à Hyères

Fils de cultivateurs, Marius Léon, chef de la gare d’Hyères de la Compagnie des chemins de fer de Provence, au nom de la CGTU, exprimait, le 6 mai 1930, dans une lettre au conseil général, les revendications du personnel. Il se remaria en décembre 1944 à Hyères.
Léon M. faisait partie du comité de soutien au candidat socialiste SFIO aux élections législatives de 1928. Il s’agissait sans doute Marius Léon, mais deux autres électeurs Léon, du quartier de Giens, avaient un prénom commençant par M, Maurice, pêcheur et Marcel, cultivateur.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article195169, notice LEON Marius, François par Jacques Girault, version mise en ligne le 5 septembre 2017, dernière modification le 6 juillet 2020.

Par Jacques Girault

SOURCES : Conseil général. Procès-verbaux, 1930. — Presse locale.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément