RABARTIN Roland, Roger, Marcel

Par Jacques Girault

Né le 8 mai 1920 à Saint-Prest (Eure-et-Loir), mort le 18 mars 2007 à Orléans (Loiret) ; instituteur puis inspecteur de la Jeunesse et des Sports dans le Loiret ; Résistant en Creuse ; militant communiste.

Fils d’un maçon devenu entrepreneur de maçonnerie, Roland Rabartin fut reconnu pupille de la Nation en 1935. Instituteur à Illiers (Eure-et-Loir), il se maria en septembre 1941 à Marly-le-Roi (Seine-et-Oise/Yvelines) avec une institutrice, fille d’un comptable.

Pendant la guerre, il participa à la Résistance dans les Francs-Tireurs partisans de la Creuse. En 1944, membre du Parti communiste français, du comité d’une section communiste, responsable départemental de l’association France-URSS, il participait à la rédaction du journal communiste départemental. Il militait à la FEN-CGT jusqu’en 1954 puis uniquement dans la section départementale du Syndicat national des instituteurs.

Il devint inspecteur de la Jeunesse et des Sports puis fut directeur du service départemental du Loiret jusqu’à sa retraite en 1983.

Roger Rabartin habitait à Saint-Denis-en-Val (Loiret). Son nom fut donné à un complexe sportif de Saran (Loiret).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article195203, notice RABARTIN Roland, Roger, Marcel par Jacques Girault, version mise en ligne le 6 septembre 2017, dernière modification le 3 janvier 2018.

Par Jacques Girault

SSOURCES : Pierre Roche, Les instituteurs communistes à l’école du parti (1949-1954), thèse 1988, Université de Rouen. — Direction régionale et départementale de la jeunesse et des sports, liste des directeurs et directrices. — Bulletin du SEJS, avril 2007.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément