LENFANT Émile, Jules [Dictionnaire des anarchistes]

Par Dominique Petit

Né le 22 décembre 1867 à Choisy-le-Roi (Seine, Val-de-Marne) ; céramiste ; anarchiste de Choisy-le-Roi (Seine)

Photo anthropométrique Alphonse Bertillon. Collection Gilman. Métropolitan museum of art. New-York

Émile Lenfant était le fils de Jules, François Lenfant, directeur de fabrique, et de Louise, Alexandrine, Claire Audianne, tous deux nés à Choisy-le-Roi. Il avait un frère, Albert, né en 1874, qui exerça le métier de boucher et fut tué dans la Marne en 1915 lors de la Première Guerre mondiale.

Célibataire, Émile Lenfant demeurait 8, rue de la Raffinerie à Choisy-le-Roi et travaillait chez Brault fils dans cette ville. Il avait pour maîtresse la femme de Jean Beaure demeurant dans la même maison.
Il faisait du vélo avec Armand Schulé et recevait quelques fois l’anarchiste Armand David. Il fréquentait Auguste Vaillant et tous les membres du Cercle philosophique dont il était lui aussi membre.

Émile Lenfant avait été perquisitionné par le commissaire de l’Odéon et arrêté le 2 mars 1894. La perquisition ne donna aucun résultat. Il fut libéré le 31 mars.
Lenfant se trouvait sur une liste de 10 anarchistes en surveillance quotidienne de la circonscription de Choisy le Roi, établie le 8 novembre 1894.
Il figura ensuite sur une liste d’anarchistes établie par la police des chemins de fer en vue de « surveillance aux frontières ». Il était à cette époque, semble-t-il, réfugié en Angleterre. Il correspondait avec sa maîtresse depuis Londres, lors de son exil en Angleterre.
Le 2 juillet, Émile Lenfant était mis à nouveau à la disposition de l’autorité judiciaire, dans le cadre d’une procédure pour association de malfaiteurs.

En novembre 1896, il épousa Joséphine Krumeich, peintre décorateur, à Choisy-le-Roi.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article195231, notice LENFANT Émile, Jules [Dictionnaire des anarchistes] par Dominique Petit, version mise en ligne le 7 septembre 2017, dernière modification le 27 septembre 2021.

Par Dominique Petit

Photo anthropométrique Alphonse Bertillon. Collection Gilman. Métropolitan museum of art. New-York
Fiche photo anthropométrique Alphonse Bertillon. Collection Gilman. Métropolitan museum of art. New-York

SOURCES : Arch. Préf. pol. BA 1500, BA 1509 — Le Temps, 3 mars 1894. — Notes de Rolf Dupuy. — Vivien Bouhey, Les Anarchistes contre la République. Annexe 56 : les anarchistes de la Seine. — Données du site Généanet. — Notes de Renaud Poulain-Argiolas.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément