TAILLADE

Par Didier Bigorgne

Coopérateur ; militant du POSR à Paris, trésorier de l’Union fédérative du Centre.

Taillade occupait le poste de secrétaire du groupe d’études sociales de Belleville (XXè arrondissement) d’abord affilié à la FTSF, puis au POSR après la scission du congrès de Châtellerault. Il fut l’un des animateurs de la tendance allemaniste au congrès régional de l’Union fédérative du Centre qui se tint du 1er au 5 octobre 1890. Le 14 octobre suivant, il fut élu trésorier de l’Union fédérative ; il devint trésorier-adjoint en 1891.

Le 17 novembre 1890, Taillade fut chargé par la commission exécutive de l’Union fédérative de regrouper les forces allemanistes dans le XXè arrondissement. Il participa au Xè congrès national du POSR qui se déroula à Paris du 21 au 29 juin 1891 : il fut délégué du groupe d’études sociales du XXè arrondissement. En 1892, il représenta du POSR au Secrétariat du Travail.

Taillade était membre de la société coopérative « La Bellevilloise ». Il la représente au Comité d’action pour l’édification de la Verrerie ouvrière d’Albi après l’assemblée générale des organisations syndicales et coopératives du département de la Seine réunie le 24 novembre 1895.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article195244, notice TAILLADE par Didier Bigorgne, version mise en ligne le 8 septembre 2017, dernière modification le 8 septembre 2017.

Par Didier Bigorgne

Sources : Le Parti Ouvrier, 1890 à 1895.— Comptes rendus des congrès.— Didier Bigorgne, Les allemanistes (1882-1905). Itinéraires, place et rôle dans le mouvement socialiste français, Thèse de doctorat, Université de Paris 13, 2001.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément